Chevron s’associe à Enterprise pour poursuivre des projets CCUS

La major pétrolière américaine Chevron, par l’intermédiaire de sa division Chevron New Energies, et l’acteur intermédiaire Enterprise Products Partners étudieront et évalueront les opportunités de captage, d’utilisation et de stockage du dioxyde de carbone (CCUS) à partir de leurs opérations commerciales respectives dans le centre du continent américain et la côte du Golfe.

Chevron a annoncé la signature d’un accord-cadre avec une filiale d’Enterprise le lundi 13 septembre 2021.

La création de la division Énergies Nouvelles de Chevron ainsi que de son président a été annoncée fin juillet 2021. L’objectif initial de la division comprend des opportunités de commercialisation dans l’hydrogène, la capture de carbone, les compensations et le soutien à la croissance continue des biocarburants.

Conformément au cadre entre Chevron et Enterprise, les entreprises prévoient que la phase initiale de l’étude, au cours de laquelle elles évalueront des opportunités commerciales spécifiques, durera environ six mois.

« Cet effort conjoint a le potentiel de faire avancer nos travaux en cours pour développer nos activités à faible émission de carbone à l’échelle commerciale en utilisant l’expertise de l’industrie que les deux sociétés apportent au projet », mentionné Jeff Gustavson, président de Chevron Énergies Nouvelles.

« Les scientifiques internationaux sur le changement climatique travaillant avec les Nations Unies ont identifié la capture du carbone comme une technologie essentielle nécessaire pour aider la transition du système énergétique mondial vers un avenir à plus faible teneur en carbone ».

Les deux sociétés ont déjà travaillé ensemble et pensent qu’elles apportent des capacités complémentaires pour poursuivre avec succès le CCUS. Comme expliqué par Chevron, les projets résultant de l’évaluation chercheraient à combiner le réseau de pipelines et de stockage intermédiaire d’Enterprise avec l’expertise souterraine de Chevron pour créer des opportunités de capture, d’agrégation, de transport et de séquestration du dioxyde de carbone à l’appui de l’évolution du paysage énergétique.

« L’étude conjointe avec Chevron fait partie de notre concentration croissante sur le développement et l’utilisation de nouvelles technologies et l’exploitation de notre réseau de transport et de stockage afin de mieux gérer notre propre empreinte carbone et de fournir aux clients de nouveaux services intermédiaires pour soutenir une économie à faible émission de carbone », mentionné AJ « Jim » Teague, co-chef de la direction du commandité d’Enterprise.

« Notre succès dans la mise à niveau et la réaffectation des actifs existants sera important pour le succès de toute initiative avec laquelle nous allons de l’avant ».

Il convient de rappeler que Chevron a fixé ses nouveaux objectifs de réduction des émissions de carbone en mars 2021. L’entreprise prévoit d’investir environ 3 milliards de dollars dans les années à venir pour poursuivre ses efforts de transition énergétique.

Vous pourriez également aimer...