Heddle Shipyards obtient la réparation de la Garde côtière canadienne

La Garde côtière canadienne a accordé à Heddle Shipyards un contrat de prolongation de la durée de vie du navire de 36,14 millions de dollars pour le navire de la Garde côtière canadienne (NGCC) George R. Pearkes. Le navire sera mis en cale sèche et entrera dans une période de maintenance prolongée conçue pour augmenter sa durée de vie opérationnelle.

Le Hamilton, Ont. yard a obtenu le contrat à la suite d’un processus d’appel d’offres ouvert et concurrentiel. Le projet a été attribué par Services publics et Approvisionnement Canada au nom de la Garde côtière canadienne.

Les travaux de prolongation de la vie comprennent renfort de coque en acier ; repeinture coque, superstructure, pont et mât ; modernisation de la cuisine ; remplacement du propulseur d’étrave, du cycloconvertisseur, du générateur de propulsion et du système de communication interne ; inspections de l’arbre de queue et du gouvernail ; et les mises à niveau des systèmes domestiques et auxiliaires.

Joyce Murray, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a déclaré : « Une flotte solide et bien équipée de la Garde côtière canadienne est essentielle pour protéger les Canadiens sur l’eau et le milieu marin. Ce gouvernement continue de faire d’importants investissements par la Stratégie nationale de construction navale afin que le personnel de la Garde côtière canadienne dispose d’équipements à la fine pointe de la technologie pour effectuer son travail crucial.Avec la prolongation de la durée de vie du navire NGCC George R. Pearkes, le personnel de la Garde côtière canadienne continuera son rôle clé dans le soutien de l’économie bleue du Canada. « 

Filomena Tassi, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, a déclaré : « Les Canadiens d’un océan à l’autre connaissent l’importance de notre Garde côtière. Je suis ravie qu’une entreprise de Hamilton puisse aider à faire en sorte que le personnel de la Garde côtière canadienne ait une flotte de navires sûrs et efficaces à servir et à protéger. L’attribution de ce contrat aujourd’hui démontre que la Stratégie nationale de construction navale offre des débouchés économiques aux chantiers navals partout au Canada. La main-d’œuvre qualifiée de la construction navale du Canada nous aide à réparer et à entretenir nos flottes, tout en soutenant la croissance économique dans tout le pays. « 

Stationné à St. John’s, Terre-Neuve-et-Labrador, le NGCC George R. Pearkes est entré en service en 1986 et effectue principalement des opérations légères de déglaçage et de balisage, et est disponible pour des opérations de recherche et de sauvetage et d’intervention environnementale sur la côte est du Canada.

Pendant que le navire subit une prolongation de la durée de vie du navire de l’hiver 2023 au printemps 2024, la Garde côtière canadienne réaffectera ses autres ressources maritimes pour s’assurer que les voies navigables du Canada continuent d’être sécuritaires pour tous les marins dans les eaux canadiennes.

Vous pourriez également aimer...