Catégories
Actualités maritimes

La Commission maritime fédérale tient une réunion à huis clos sur l’enquête en cours sur la chaîne d’approvisionnement océanique – gCaptain

La Commission maritime fédérale a tenu une réunion virtuelle mercredi pour discuter des développements de l’enquête en cours d’enquête sur les défis auxquels le système de chaîne d’approvisionnement du transport maritime et les violations possibles de la Loi sur la navigation par les alliances de transporteurs maritimes et les exploitants de terminaux.

L’audience à huis clos était la première réunion présidée par le président du FMC, Daniel B. Maffei, depuis qu’il a été nommé chef d’agence par le président Biden la semaine dernière. La réunion était à huis clos car les points de l’ordre du jour portaient sur une enquête en cours et des informations commerciales confidentielles.

La commissaire Rebecca Dye, qui est l’agent d’enquête pour l’enquête, a rendu compte des faits nouveaux liés à l’enquête sur le comportement et les pratiques de certains transporteurs maritimes et exploitants de terminaux maritimes. Le personnel du Bureau of Trade Analysis de la Commission a également présenté une mise à jour à la Commission sur les tendances générales de l’économie américaine et sa relation avec la surveillance continue de trois accords d’alliance avec les transporteurs maritimes (2M, OCEAN Alliance et THE Alliance).

«Alors que la plupart des acteurs de la chaîne d’approvisionnement font de leur mieux pour faire face à l’essor sans précédent des importations, des rapports font état de lignes de porte-conteneurs et d’opérateurs de terminaux qui tirent injustement profit de la situation ou refusent le service aux exportateurs d’une manière qui pourrait enfreindre la loi sur la navigation. . Nous devons aller au fond de cette situation dès que possible et c’est pourquoi l’enquête du commissaire Dye est cruciale », a déclaré le président Maffei. «Hier encore, le commissaire Dye et moi avons rencontré les dirigeants de deux sous-comités importants de la Chambre. Ces problèmes retiennent manifestement leur attention et les entreprises fournissant des services de transport maritime seraient bien servies pour prendre volontairement des mesures pour relever ces défis. »

Le FMC a lancé l’enquête n ° 29 en mars 2020 pour identifier des solutions opérationnelles aux défis du système de livraison de fret liés au COVID-19.

Dans le cadre de l’enquête, le FMC a ordonné en février aux transporteurs maritimes et aux exploitants de terminaux maritimes de fournir des informations pour déterminer si les obligations légales liées aux pratiques de détention et de surestaries sont respectées dans le cadre du boom sans précédent du fret dans les ports américains. Les commandes à vue exigeaient également que certains transporteurs et exploitants de terminaux fournissent des informations sur leurs politiques et pratiques relatives aux retours de conteneurs et à la disponibilité des conteneurs pour les exportateurs.