Catégories
Actualités maritimes

Sakhalin Energy ferme un train de GNL pour maintenance

En Russie, Sakhalin Energy a fermé un seul train de GNL dans l'usine Sakhalin-2 exploitée par Gazprom pour une maintenance planifiée en raison des défis liés à la pandémie de coronavirus Covid-19.

Usine de GNL de Sakhaline
Usine de GNL de Sakhaline (Image: Sakhalin Energy)

La maintenance comprend également la plate-forme offshore de Lunskoye-A qui produit la majorité du gaz pour l'usine de GNL, et la station de surpression de l'installation de traitement à terre n ° 2.

La société russe a annoncé lundi dans un communiqué qu'elle fermerait un train à la fois pour la plate-forme et l'installation de traitement.

Les travaux de maintenance dureront un peu plus d'un mois.

"En raison du ralentissement économique actuel et du défi de la pandémie, nous avons dû modifier la portée du redressement initial", a déclaré Ole Myklestad, Directeur de production de Sakhalin Energy.

«Pour assurer la sécurité de nos employés et une production fiable, l'entreprise a décidé de suivre le calendrier d'origine, mais n'a arrêté qu'un seul train à l'usine de GNL», a-t-il déclaré.

1500 ouvriers participent à l'entretien

Sakhalin Energy a déclaré que la décision était motivée par un certain nombre de facteurs, tels que les mesures de prévention des épidémies déployées dans ses actifs et le maintien de leur «statut exempt de virus».

Celles-ci incluent également des exigences d'auto-isolement pour le personnel de l'entreprise et une capacité limitée à mobiliser les expatriés, ainsi que les défis liés à la livraison de matériaux et d'équipements en dehors de la Russie.

Environ 1 500 personnes, dont 700 spécialistes techniques externes, participeront aux activités de fermeture.

Selon Sakhalin Energy, tout le personnel a subi une auto-isolation de 14 jours dans des installations d'hébergement temporaire d'entreprise spécialement équipées avec un test de dépistage du coronavirus à deux reprises.

Au cours de ce redressement, Sakhalin Energy continuera de livrer du pétrole brut et des cargaisons de GNL à ses clients situés principalement en Asie.

La société russe prévoit de décharger environ 600 000 tonnes de GNL et environ 382 000 tonnes de pétrole brut au cours de cette période, 13 pétroliers et méthaniers faisant escale au port de Prigorodnoye.

L'usine de Sakhaline a commencé à produire du GNL à partir de deux trains en 2009 et elle produit actuellement plus de 11 millions de tonnes par an. Plus tôt cette année, il a expédié sa 1800e cargaison de carburant.

Les actionnaires de Sakhalin Energy comprennent Gazprom, Shell et les sociétés japonaises Mitsui et Mitsubishi Corp.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *