Alfa Laval et Wingd s’associent pour une solution de carburant au méthanol

Alfa Laval et le concepteur de moteurs suisse WinGD ont établi un programme conjoint dans lequel Alfa Laval développera le système d’alimentation en carburant pour les moteurs au méthanol WinGD. L’accord a été signé le 8 septembre au salon SMM à Hambourg, en Allemagne.

Pour soutenir la décarbonisation du transport maritime, WinGD a annoncé que ses moteurs pourront fonctionner au méthanol à partir de 2024. Pour concrétiser cette promesse, l’entreprise s’est tournée vers Alfa Laval pour le développement d’une solution d’approvisionnement en carburant. Alfa Laval fournira un système d’alimentation en carburant conçu pour les exigences du moteur à deux temps éprouvé de WinGD et de la technologie d’injection de carburant utilisant du méthanol comme carburant.

« La plupart des navires achetés aujourd’hui navigueront en 2050, de sorte que les solutions de moteurs pour le méthanol neutre en carbone ne peuvent pas attendre », déclare Dominik Schneiter, vice-président R&D, WinGD. « Pour apporter rapidement des solutions fiables aux clients de WinGD, nous avons besoin d’un partenaire compétent dans l’application d’approvisionnement en carburant. Nous sommes confiants dans l’expertise qu’Alfa Laval apportera à cette collaboration. »

« Des partenariats stratégiques comme celui-ci avec WinGD sont la voie la plus rapide et la plus sûre vers la décarbonisation du transport maritime », déclare Peter Nielsen, président, Marine Separation & Heat Transfer Equipment, Alfa Laval. « Pour atteindre les objectifs dans les délais requis par le climat, nous, en tant que leaders des technologies marines, devons mettre en commun notre expertise. »

Le rôle d’Alfa Laval dans le projet s’appuiera largement sur l’expérience existante. L’Alfa Laval FCM Méthanol, un système d’alimentation en carburant à faible point d’éclair (LFSS) pour le méthanol, a une conception adaptable et a été sélectionné dans plus de 30 projets de méthanol pour les armateurs.

En coopération avec WinGD, Alfa Laval fournira le LFSS lui-même, ainsi que le système de contrôle, le train de soupapes de carburant et les fonctions auxiliaires comme le système de purge. Un prototype sera livré pour les tests du moteur au méthanol, qui auront lieu dans les installations de WinGD à Winterthur, en Suisse.

« Alfa Laval soutient des clients de tous types et à toutes les étapes de la transition du carburant », déclare Viktor Friberg, responsable des systèmes de séparation marine et d’alimentation en carburant, Alfa Laval. « Cela signifie travailler avec la gamme complète de carburants marins actuels et futurs, ainsi qu’adapter notre technologie pour prendre en charge leur choix de moteurs. »

Les deux sociétés ont l’intention de faire préparer et tester une conception de moteur au méthanol et de système d’alimentation en carburant en 2023. Selon les termes de l’accord, Alfa Laval sera un fabricant et fournisseur agréé du produit commercial LFSS résultant de la R&D conjointe. En outre, l’accord ouvre la voie à une coopération similaire sur l’ammoniac, ciblant les moteurs WinGD qui peuvent utiliser l’ammoniac comme carburant d’ici 2025.

« Ensemble, nous avançons rapidement pour permettre l’utilisation de carburants propres », déclare Dominik Schneiter. « Lors de la préparation de nouveaux navires, les armateurs peuvent aujourd’hui prévoir du méthanol et de l’ammoniac, sachant que la technologie des moteurs WinGD sera prête au moment de la construction. »