Alfa Laval sera un partenaire technologique du premier projet au monde visant à démontrer la capture de bout en bout du carbone à bord des navires à grande échelle

Alfa Laval sera un partenaire technologique dans le projet conjoint lancé par le Global Center for Maritime Decarbonisation (GCMD), Oil and Gas Climate Initiative (OGCI) et Stena Bulk pour étudier la capture, le stockage et le déchargement à bord du dioxyde de carbone (CO2). Alfa Laval apportera au projet son expertise technologique et d’ingénierie pour aider à comprendre les défis et les opportunités du déploiement de la technologie de capture du carbone sur les navires. Ce projet sera une autre étape importante vers la feuille de route de décarbonisation d’Alfa Laval.

Alfa Laval est fière de s’associer au Global Center for Maritime Decarbonisation (GCMD), à l’Oil and Gas Climate Initiative (OGCI), à Stena Bulk et à d’autres acteurs de premier plan des secteurs de l’énergie et du transport maritime, pour lancer un projet de deux ans visant à démontrer captage du carbone à bord des navires à grande échelle. Le projet ReMarCCAbLE (Realising Maritime Carbon Capture to Demonstration the Ability to Lower Emissions) est le premier projet au monde visant à démontrer à grande échelle la capture du carbone à bord des navires de bout en bout. Le consortium de sept membres testera une unité de capture du carbone à bord d’un pétrolier Stena Bulk MR pour évaluer les défis opérationnels sur un navire en mer et identifier les mesures potentielles de réduction des coûts pour les futures applications commerciales. Le succès du projet ReMarCCAbLE a le potentiel d’accélérer le déploiement commercial de la technologie de capture du carbone à bord des navires d’ici 2026.

Le professeur Lynn Loo, PDG de GCMD, a déclaré : « GCMD est fier de réunir un groupe solide de parties prenantes pour piloter l’une des solutions à moyen terme nécessaires pour aider le secteur maritime à se décarboner. Le projet ReMarCCAbLE est conforme aux objectifs de GCMD de réduire les obstacles à l’adoption afin que le transport maritime international puisse atteindre ou dépasser les objectifs de réduction des émissions de GES de l’Organisation maritime internationale (OMI) pour 2030 et 2050. Nous sommes impatients de tirer parti de l’expertise d’Alfa Laval dans ce domaine pour activer le pilote.

Un pas de plus vers la décarbonation
Alfa Laval a participé à des projets et des études de test de capture de carbone dans le passé, et le projet ReMarCCAbLE contribuera à approfondir ses connaissances dans ce domaine. En faisant partie de ce projet prestigieux, Alfa Laval vise à explorer le potentiel de la technologie pour atteindre les objectifs de décarbonation, à évaluer la validité des hypothèses techniques formulées lors de l’étude de faisabilité réalisée par le consortium et à analyser les défis d’intégration et d’exploitation de l’installation et de la faire fonctionner la technologie tout en naviguant.

Sameer Kalra, président de la division marine d’Alfa Laval, a déclaré : « Étant donné que la production de carburants sans carbone à grande échelle prendra un certain temps, nous considérons que la capture du carbone associée à des carburants à faible teneur en carbone est l’une des voies potentielles pour aider l’industrie du transport maritime à naviguer. à un avenir net zéro. Ce partenariat est donc une excellente opportunité pour développer une telle solution. Nous voulons évaluer les implications commerciales et environnementales ainsi qu’identifier les défis et les opportunités dans la mise en place d’un système de capture du carbone à bord d’un navire. Les résultats aideront au développement de la technologie à grande échelle.

Un partenaire technologique idéal
Le projet ReMarCCAbLE est l’un des nombreux projets d’Alfa Laval axés sur la durabilité. En s’appuyant sur son savoir-faire technique en matière de technologie de gestion thermique et de réduction des émissions, Alfa Laval jouera un rôle essentiel dans la facilitation de ce projet de capture du carbone à bord. Le projet est divisé en trois phases. Dès la première phase du projet, Alfa Laval jouera un rôle clé dans la conception, l’ingénierie, les tests et l’installation de la solution à bord du pétrolier MR. Non seulement Alfa Laval soutiendra le projet avec son expérience technologique dans ce domaine, mais il mettra également à disposition le centre de test et de formation d’Alfa Laval pour tester l’installation de capture de carbone et pour former l’équipage avant son installation sur un navire.

« Pour nous, il s’agit d’être à l’avant-garde de l’évolution des nouvelles technologies durables et de soutenir leur développement en une solution écologiquement et économiquement viable qui peut profiter à nos clients », déclare Sameer. « La décarbonation de l’industrie maritime exige un large éventail de technologies de réduction des émissions en plus de la transition vers des carburants verts. Nous voulons faciliter le développement de ces technologies et aider à réduire l’empreinte carbone des navires.