APL Angleterre autorisé à quitter l'Australie

APL England après son arrivée au port de Brisbane avec des piles de conteneurs effondrées le 26 mai 2020. Photo: AMSA

L'APL England a été autorisé à quitter l'Australie après avoir perdu une cinquantaine de conteneurs par-dessus bord au large des côtes de la Nouvelle-Galles du Sud le mois dernier.

Les inspecteurs de l'Australian Maritime Safety Authority (AMSA) sont montés à bord du navire la semaine dernière au port de Brisbane et étaient convaincus que le navire était apte à naviguer en Chine où il subira des réparations. Le navire a quitté Brisbane le 19 juin sans cargaison et avec un nouveau capitaine.

Le précédent capitaine du navire, qui fait face à de multiples accusations liées à l'incident, sera rapatrié.

L'APL England, battant pavillon de Singapour, a perdu environ 50 conteneurs par-dessus bord et des dizaines d'autres ont été endommagés après que le navire a perdu sa propulsion par gros temps au large de Sydney le dimanche 24 mai. Le navire a pu rétablir le courant et est arrivé au port de Brisbane où il a été placé en détention.

Un porte-parole de l'Australian Maritime Safety Authority a déclaré précédemment que l'inspection du navire par l'autorité avait révélé que les dispositifs d'arrimage des cargaisons étaient inadéquats et que les points d'arrimage des conteneurs sur le pont du navire étaient fortement corrodés.

Avant d'autoriser le navire à naviguer, l'AMSA a reçu un engagement écrit formel de la part de l'assureur du navire, Steamship Mutual, selon lequel elle paiera des amendes et d'autres frais s'élevant à 22,5 millions de dollars qui sont convenus ou imposés par un tribunal en relation avec les coûts de l'AMSA pour répondre à L'incident.

L’AMSA rapporte que le propriétaire et l’assureur d’APL England ont commencé à soumissionner pour un sonar afin de fouiller une zone de quelque 386 miles carrés où des conteneurs manquants seraient localisés.

La réponse du directeur général de l'AMSA, Mark Morrow, la semaine dernière, a déclaré que 15 conteneurs avaient été récupérés du rivage ou remorqués après avoir été repérés flottant au large des côtes, mais 35 conteneurs manquaient toujours.
.
"Bien qu'il soit regrettable que cet incident se soit produit en premier lieu, la réaction rapide des propriétaires et de leurs assureurs a été bien accueillie", a déclaré le PDG d'AMSA, Mick Kinley.

"La réponse à de tels incidents ne se produit pas du jour au lendemain, mais cet engagement précoce montre que les propriétaires de navires et les assureurs ont l'intention de faire ce qu'ils peuvent pour garantir que nos mers restent sûres et propres", a ajouté Kinley.

L'ancien capitaine de l'APL Angleterre, le capitaine Mohamad Zulkhaili Bin Alias, a été inculpé au début du mois de deux infractions liées au déchargement des ordures dans la mer et au non-respect de la sécurité de son bateau. Les frais entraînent des pénalités maximales supérieures à 300 000 $.

Le nettoyage des conteneurs fait suite au nettoyage de plus de 60 du fond de la mer au large de Newcastle après que le navire Ym Efficiency de Yang Ming a perdu plus de 80 conteneurs par-dessus bord en juin 2018.