Argeo sécurise les travaux d’enquête et commande un nouvel AUV

L’entrepreneur norvégien d’arpentage maritime Argeo a commandé un nouveau véhicule sous-marin autonome (AUV) SeaRaptor 6000 à Teledyne Gavia, parallèlement à l’obtention d’un contrat d’étude en eau profonde dans la région du Pacifique.

Photo montrant l'AUV en eau profonde du SeaRaptor 6000 (avec l'aimable autorisation d'Argeo)
SeaRaptor 6000 AUV en eau profonde (avec l’aimable autorisation d’Argeo)

La livraison du SeaRaptor 6000 AUV est prévue début 2022 pour un coût de 65 millions de NOK (7,8 millions de dollars), a déclaré Argeo.

La livraison comprend également plusieurs composants du système auxiliaire, des logiciels et une formation de l’équipage.

Le système SeaRaptor 6000 AUV sera le deuxième véhicule de la société dans sa flotte de robotique en pleine croissance et devrait contribuer à des études en haute mer pour des industries telles que l’éolien, le pétrole et le gaz en mer et l’extraction de minéraux en haute mer.

L’AUV devrait commencer à travailler sur une campagne d’étude d’impact sur les minéraux et l’environnement en eau profonde dans la région du Pacifique immédiatement après avoir terminé les tests d’acceptation en usine.

L’enquête sera menée pour le compte d’un client non nommé prévu dans plusieurs projets sur une période de trois ans, avec une valeur totale du contrat estimée entre 30 et 40 millions de NOK (3,6 à 4,8 millions de dollars) et un potentiel d’extension supplémentaire, selon Argeo.

La société prévoit de développer davantage l’activité de projet dans la région avec le système déjà présent dans la région, réduisant ainsi les coûts de mobilisation pour les clients potentiels, a informé Argeo.

Trond F. Crantz, PDG d’Argeo, a déclaré: «La commande de ce nouvel AUV et la signature immédiate d’un important contrat d’enquête prouve qu’Argeo a déjà mis à profit notre récent placement privé et pourquoi nos investisseurs croient fermement en notre vision et nos capacités.

«Avec cet investissement et ce contrat, Argeo devient l’une des toutes premières entreprises norvégiennes engagées et engagées sur le marché croissant des minéraux des grands fonds marins. Cela garantit également que la Norvège disposera d’un fournisseur de services solide et expérimenté dans les activités d’exploration à venir sur le plateau continental norvégien.

«Cette opportunité passionnante apportera de nouvelles informations sur la nature et la composition des parties les plus profondes de la planète. La présence dans la région permettra d’autres opportunités de projets dans tous nos segments de marché en plus de potentiels projets de données multi-clients ».

Début janvier 2021, Argeo et la société compatriote Multiconsult ont conclu une coopération stratégique pour améliorer la qualité des études marines et accroître la compréhension de la construction des conditions du fond marin pour les grands projets de développement côtier et les structures offshore.

L’objectif de la coopération est de fournir un modèle 3D numérique qui peut suivre le cycle de vie de tout projet spatial océanique.

Vous pourriez également aimer...