Carnival Corporation veut construire des navires à zéro émission d’ici 2050

Carnival Corporation, la plus grande compagnie de croisière au monde, a confirmé ses aspirations à construire des navires à zéro émission d’ici 2050 qui seront exploités dans le monde entier par ses neuf marques de croisiéristes.

D’ici 2050, le géant des croisières s’efforcera également d’atteindre une capacité de connexion d’alimentation à quai à l’échelle de la flotte à 100 % et des opérations de navire neutres en carbone.

Carnaval
Avec l’aimable autorisation de l’image : Carnival Corporation

Le 13 septembre 2021, Carnival Corp. a publié son rapport annuel de développement durable dans lequel elle a établi des objectifs pour 2030 et des aspirations pour 2050, soulignant l’engagement de l’entreprise en faveur de la décarbonisation afin de renforcer davantage les performances environnementales, sociales et de gouvernance (ESG).

Développés pour s’aligner sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies, les six domaines d’intervention qui guideront la vision de durabilité à long terme de Carnival Corporation comprennent : l’action climatique ; économie circulaire ; tourisme durable; santé et bien-être; diversité, équité et inclusion (DEI); et la biodiversité et la conservation.

Dans chaque domaine d’intervention, l’entreprise a annoncé des objectifs, des cibles et des aspirations clés qui guideront les actions de Carnival pour renforcer davantage ses performances environnementales, sociales et de gouvernance, comme indiqué dans son rapport de développement durable 2020.

« Cet ensemble complet d’objectifs et d’aspirations à l’horizon 2030 pour 2050, introduit pour la première fois, réaffirme notre engagement continu en faveur du développement durable et guidera nos actions pour renforcer davantage la performance en matière de développement durable dans tous les aspects de nos opérations mondiales, tout en soutenant les opportunités de croissance durable dans l’ensemble de notre organisation. heures supplémentaires, » Bill Burke, officier maritime en chef de Carnival Corporation, a commenté.

Carnival Corporation a déclaré qu’elle restait concentrée sur son engagement et ses efforts pour établir une voie vers la décarbonisation. Après un pic d’émissions de carbone absolu en 2011 malgré une augmentation de capacité de 20 % entre 2011 et aujourd’hui, et une augmentation de capacité supplémentaire de 19 % en commande avec de nouveaux navires, la société a déclaré qu’elle poursuivrait ses initiatives pour réduire les émissions au fil du temps et identifier une voie à suivre pour décarburation.

« Nous sommes engagés dans la décarbonisation et aspirons à être neutres en carbone d’ici 2050. Dans le cadre de notre stratégie, nous travaillons à la transition de nos besoins énergétiques vers des carburants alternatifs, en investissant dans de nouvelles technologies à faible émission de carbone ou à zéro émission de carbone et en nous associant à divers organisations et parties prenantes pour soutenir et accélérer nos efforts de décarbonation », selon Arnold W. Donald, président et chef de la direction de Carnival Corp.

Dans le cadre de son plan stratégique de réduction de l’empreinte carbone, la société a opté pour l’utilisation du gaz naturel liquéfié (GNL) pour propulser les navires de croisière avec un total de 11 navires de croisière de nouvelle génération qui rejoindront la flotte d’ici 2025, ce qui représentera près de 20 % de sa capacité totale, dont quatre navires déjà en exploitation.

Récemment, Carnival a accueilli les navires de GNL Iona et Mardi Gras, le premier navire de croisière alimenté au GNL en Amérique du Nord.

L’entreprise a également été pionnière dans l’utilisation de systèmes avancés de qualité de l’air à bord de ses navires et plus de 80 % de sa flotte a été équipée de tels systèmes. En outre, 40 % de sa flotte a été équipée de capacités d’alimentation à quai, permettant aux navires d’utiliser l’énergie électrique à quai lorsqu’elle est disponible lorsqu’ils sont au port.

À l’avenir, Carnival souhaite atteindre une réduction de 40 % de l’intensité carbone d’ici 2030, par rapport à sa référence de 2008, mesurée à la fois en grammes de CO2e par ALB-km et en grammes de CO2e par ALBD ; étendre une stratégie de carburants alternatifs qui inclut son programme GNL et ses capacités en matière de batteries, de piles à combustible et de biocarburants ; offrir une réduction de 50 % des émissions absolues de particules dans l’air d’ici 2030, par rapport à une référence de 2015, malgré une augmentation de capacité de plus de 10 % depuis 2015 et l’augmentation de capacité supplémentaire de 19 % sur commande ; augmenter la capacité de raccordement à l’alimentation à quai à l’échelle de la flotte à 60 % de la flotte d’ici 2030 ; réduire les émissions de Scope 3 ; aspirer à atteindre 100 % de capacité de connexion électrique à quai à l’échelle de la flotte d’ici 2050 ; et aspirer à atteindre des opérations nettes de navires neutres en carbone d’ici 2050.

Carnival Corporation et ses marques se concentrent sur un modèle d’économie circulaire où les matériaux circulent autour d’un système en « boucle fermée », plutôt que d’être utilisés une fois puis jetés, modifiant ainsi la façon dont l’entreprise travaille avec les partenaires de la chaîne d’approvisionnement pour réduire les déchets.

Operations Oceans Alive, le programme de gérance environnementale de l’entreprise, a soutenu ce domaine d’intervention en continuant à réduire les articles non essentiels à usage unique.

Les objectifs et les aspirations pour 2030 et au-delà dans le cadre du domaine d’intervention de l’économie circulaire comprennent : la réduction de 50 % des articles en plastique à usage unique d’ici la fin de 2021 ; atteindre une réduction de 30 % du gaspillage alimentaire unitaire d’ici 2022 et une réduction de 50 % du gaspillage alimentaire unitaire d’ici 2030 ; l’augmentation de la couverture à l’échelle du parc des systèmes avancés de traitement des eaux usées à plus de 75 % d’ici 2030 ; envoyer un plus grand pourcentage de déchets vers des installations de valorisation énergétique des déchets lorsque cela est possible d’ici 2030, et aspirer à envoyer 100 % d’ici 2050 ; établir des partenariats avec les principaux fournisseurs pour réduire les volumes d’emballage en amont et aspirer à une réutilisation proche de 100 % des matériaux d’emballage d’ici 2050 ; et aspirant à construire des navires à zéro émission d’ici 2050.

Le portefeuille de croisiéristes de Carnival Corporation & plc comprend Carnival Cruise Line, Princess Cruises, Holland America Line, Seabourn, P&O Cruises (Australie), Costa Cruises, AIDA Cruises, P&O Cruises (Royaume-Uni) et Cunard.

Vous pourriez également aimer...