Chenal maritime du fleuve Mississippi approfondi

La Grande Rivière vient de devenir beaucoup plus grande. Eh bien, techniquement plus profond.

L’US Army Corps of Engineers (USACE) a marqué l’achèvement des deux premières phases de l’approfondissement du Mississippi River Ship Channel. Le projet prévoit une profondeur minimale de 53 pieds qui permettra aux navires avec des tirants d’eau allant jusqu’à 50 pieds de faire escale au port de la Nouvelle-Orléans.

L’USACE a été rejoint par des responsables de Louisisiana, des parties prenantes et la Big River Coalition pour célébrer l’approfondissement.

« L’approfondissement du Mississippi River Ship Channel est un projet de transformation qui renforcera notre économie, créera et maintiendra des emplois et consolidera le statut de la Louisiane en tant que point d’ancrage mondial pour le commerce », a déclaré le gouverneur de la Louisiane, John Bel Edwards.

Plus tôt ce mois-ci, le M/V Capri, chargé d’un record de 134 706 tonnes métriques de charbon, est devenu le premier navire à transiter sur le Ship Channel avec un tirant d’eau de 50 pieds au départ. La Corsaire est parti sur le chenal maritime avec un pilote du port de Crescent River à bord jusqu’à ce que l’échange de pilotes se produise à Pilottown, moment auquel un pilote de bar a pris le relais pour le voyage aller à travers le col sud-ouest vers le golfe du Mexique.

« Les Bar Pilots applaudissent les efforts conjoints continus des agences gouvernementales locales, étatiques et fédérales, de nos représentants élus et de la communauté maritime pour maintenir la compétitivité de nos ports. L’achèvement du projet d’approfondissement de 50 pieds sur le chenal maritime du fleuve Mississippi est la preuve positive que la vallée du bas Mississippi est ouverte aux affaires à un nouveau niveau », a déclaré le capitaine Michael Miller, président de l’Associated Branch Pilots (Bar Pilots) et Président de la Big River Coalition.

Le tirant d’eau accru est disponible via le port de la Nouvelle-Orléans jusqu’au pont Huey P. Long, situé au point milliaire 106, au-dessus de Head of Passes (AHP). L’expansion du tirant d’eau plus profond au-dessus du pont Huey P. Long, de 49 pieds à 50 pieds, nécessitera des améliorations supplémentaires, bien que le dragage ait été achevé jusqu’au point milliaire 175 AHP, ainsi que les 20 milles supplémentaires de Southwest Pass, soit 195 milles. total.

Les travaux de la phase 1 ont commencé en 2020 lorsque la drague à tête de coupe de Weeks Marine Capitaine Franck a commencé à travailler sur le contrat de dragage initial, à cinq milles au-dessus de Head of Passes. L’USACE a également attribué un contrat pour une autre drague à tête coupante et une drague à trémie à Manson Construction Co. pour achever la première phase de l’approfondissement.

Le chenal maritime du fleuve Mississippi abrite quatre des 15 principaux ports des États-Unis en termes de tonnage annuel, à savoir le port du Grand Bâton Rouge, le port du sud de la Louisiane, le port de la Nouvelle-Orléans et le port de Plaquemines et le district du terminal. Les coûts globaux du projet ont été estimés à 250 millions de dollars, l’État de Louisiane engageant 81 millions de dollars pour égaler le partage des coûts du sponsor non fédéral.

« De plus gros navires transportant plus de marchandises signifie plus d’emplois et d’opportunités économiques pour la Louisiane et la nation », a déclaré le sénateur américain Bill Cassidy. « Ce projet est une priorité absolue pour toute la délégation fédérale de la Louisiane. »