Chevron entre dans un bloc namibien près de la récente découverte de pétrole

La major pétrolière américaine Chevron a conclu une licence d’exploration pétrolière et gazière située dans le bassin d’Orange au large de la Namibie, qui est proche d’une récente découverte de pétrole faite par le français TotalEnergies.

Sintana Energy, basée à Totonto, a révélé en début de semaine que Trago Energy, une filiale namibienne de la société, avait conclu une transaction avec Chevron concernant sa participation dans le Petroleum Exploration License 90 (PEL 90) situé dans le bassin d’Orange. Le permis couvre 5 433 km2, dans des profondeurs d’eau comprises entre 2 300 m et 3 300 m.

Chevron entre dans le PEL 90 - Namibie
carte PEL 90 ; Source : Énergie Sintana

Comme détaillé par Sintana, Trago conservera une participation de 10% dans PEL 90 sur le bloc 2813B.

Chevron accompagnera Trago dans les activités d’exploration initiales, y compris la sismique 3D et le forage du premier puits d’exploration. Après la période de portage, Trago sera responsable des dépenses approuvées associées à son intérêt. Les conditions supplémentaires de la transaction n’ont pas été rendues publiques.

Sintana a souligné que le PEL 90 représente l’une des opportunités d’exploration les plus excitantes dans le bassin d’Orange situé directement au-dessus de la découverte de pétrole Venus-1 de TotalEnergies, qui a été annoncée en février 2022, le même mois que la découverte de pétrole Graff-1 de Shell a également été annoncée. TotalEnergies prévoit de mener une campagne d’évaluation et de tests sur sa découverte en Namibie en 2023.

« Nous sommes très heureux de nous associer à Chevron dans le bassin d’Orange », a dit Connaissance Kattiprésident-directeur général de Trago et administrateur de Sintana. « Cette transaction dans notre province émergente en eaux profondes d’importance mondiale apporte un partenariat avec un opérateur de forage en eaux profondes aligné, hautement expérimenté et engagé. »

Robert Boseprésident et directeur de Sintana, a déclaré : « Ce partenariat démontre l’émergence continue de la Namibie en tant que province d’hydrocarbures importante, et l’opportunité de notre entrée en mars de cette année. »

Le potentiel du bassin d’Orange retient également l’attention d’un autre opérateur pétrolier et gazier. Le portugais Galp Energia a obtenu en juin dernier une prolongation de la première période de renouvellement de la licence d’exploration pétrolière 83 (PEL 83), prévoyant une augmentation du programme de travaux correspondant. L’extension prendra en charge la forage d’un puits d’exploration actuellement prévu en 2023.

Sintana, par le biais de son investissement indirect dans Custos Energy, conserve une participation de 4,9 % dans les blocs 2813A et 2814B qui sont exploités via PEL 83. La licence se trouve directement au-dessus du bloc où Shell a fait sa découverte et directement à l’ouest du Kudu. champ gazier actuellement développé par BW Energy.

Croisière en Grèce : à la découverte de ses plus belles plages

Croisière en Grèce : à la découverte de ses plus belles plages