CMA CGM commande une flotte de porte-conteneurs propulsés au biogaz

Le géant français du transport maritime et de la logistique par conteneurs CMA CGM a commandé sept porte-conteneurs propulsés au biogaz qui desserviront les Antilles françaises.

cma cgm
Avec l’aimable autorisation de CMA CGM

La commande a été dévoilée par Rodolphe SaadePrésident-Directeur Général du Groupe CMA CGM, lors d’un déplacement en Martinique et en Guadeloupe le 22 septembre.

Livrés progressivement à partir de 2024, les sept nouveaux porte-conteneurs – quatre navires de 7 300 EVP et trois navires de 7 900 EVP, disposant chacun de 1 385 prises frigorifiques – desservira la Guadeloupe et la Martinique, augmentant significativement la desserte des deux îles. Ils remplaceront des navires plus petits dédiés aux liaisons entre les Antilles françaises, la France et l’Europe.

Afin de faire face à ces navires de plus grande capacité, le groupe a indiqué qu’il contribuera à moderniser et à augmenter la capacité des plus grands ports maritimes de Guadeloupe et de Martinique, ainsi qu’à agrandir les quais. Fort de France et Pointe à Pitre, hubs centraux de la Caraïbe et de l’Amérique du Sud, seront le point de départ des transbordements vers la Guyane, Saint Martin, Saint Barthélemy et le nord-est du Brésil.

Le rôle du biogaz dans la protection de la qualité de l’air et l’accompagnement de la transition énergétique

Les sept nouveaux navires déployés dans les Antilles françaises en deux ans seront propulsés par biogazune technologie qui contribue à réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre et à protéger la qualité de l’air en éliminant presque tous les polluants atmosphériques.

Le biogaz produit à partir de la biomasse réduit les émissions de CO2 de 67 % par rapport au carburant conventionnel et réduit les émissions d’oxyde de soufre de 99 %, les émissions de particules fines de 91 % et les émissions d’oxyde d’azote de 92 %. Il contribue donc de manière significative à l’amélioration de la qualité de l’air.

La technologie de moteur à gaz à double carburant développé par CMA CGM depuis 2017 est capable d’utiliser aussi bien le biogaz que méthane synthétique.

CMA CGM compte déjà 31 porte-conteneurs e-methane dans sa flotte équipés de moteurs bi-carburant. Elle comptera 77 de ces navires d’ici 2026.

Le Groupe CMA CGM s’engage à transition énergétique et s’est donné pour objectif de devenir zéro carbone net d’ici 2050.

Plus tôt ce mois-ci, CMA CGM a créé un Fonds spécial pour les énergies, soutenu par un budget de 1,5 milliard de dollars sur cinq ans, pour accélérer sa transition énergétique et atteindre le zéro carbone net d’ici 2050.

Le fonds investira pour soutenir la production industrielle de nouveaux carburants et solutions de mobilité à faibles émissions dans l’ensemble des activités de l’entreprise, y compris le fret maritime, terrestre et aérien, les services portuaires et logistiques et les bureaux.

Il contribuera également à soutenir une plateforme mondiale d’innovation développée aux côtés des grands groupes, des PME, des start-up et de la communauté académique et scientifique.

Inscrivez-vous à l’exposition et à la conférence sur l’énergie offshore :