Cosco commence les travaux de conversion pour Sangomar FPSO de Woodside

Le chantier naval chinois Cosco Shipping Heavy a commencé à travailler sur la conversion d’un très grand transporteur de brut (VLCC) en navire flottant de stockage et de déchargement de production (FPSO) pour le projet Sangomar exploité par Woodside situé au large du Sénégal.

Woodside a informé mercredi que le VLCC était arrivé au chantier naval COSCO à Dalian, en Chine, à la mi-février pour subir une métamorphose en navire FPSO pour le champ de Sangomar.

Le navire de 323 m de long est arrivé après un voyage de plus de 4000 km au départ de Batam en Indonésie.

La conversion prendra environ deux ans, a déclaré Woodside.

Directeur de chantier naval, Paul Moscardini, qui s’est mobilisé en Chine pour superviser la conversion, a déclaré: «Notre équipe Woodside basée au chantier naval de Dalian a hâte de travailler avec notre entrepreneur, MODEC, et de faire connaissance avec l’installation».

Pour rappel, en janvier 2020, le MODEC a signé un contrat avec Woodside pour la fourniture d’un navire FPSO pour le projet de phase 1 de développement du champ de Sangomar situé dans les blocs pétroliers Sangomar Offshore et Sangomar Offshore Deep.

En décembre 2020, le MODEC a signé un contrat avec Woodside pour l’exploitation et la maintenance du navire FPSO pour le projet Sangomar.

Woodside a également déclaré mercredi qu’au moment où il a accosté à Dalian, le navire avait été nommé FPSO Léopold Sédar Senghor en l’honneur du premier président du Sénégal de 1960 à 1980.

Avant de quitter l’Indonésie pour la Chine, le navire a dû être nettoyé des hydrocarbures résiduels et l’épaisseur de la cloison de sa citerne a été inspectée pour confirmer l’intégrité structurelle de la coque et faciliter le développement de la portée de la rénovation.

D’autres chantiers navals en Chine seront utilisés pour achever les travaux nécessaires à la conversion du navire en FPSO et les travailleurs de Woodside travailleront dans quatre chantiers.

En parallèle, Woodside a mobilisé une équipe d’ingénierie et de gestion de projet au bureau de MODEC à Singapour.

Le champ de Sangomar, contenant à la fois du pétrole et du gaz, est situé à 100 km au sud de Dakar, la capitale du Sénégal, et sera le premier développement pétrolier offshore du pays.

La première production de pétrole du FPSO Léopold Sédar Senghor est visée en 2023, la phase 1 du développement du champ de Sangomar ciblant environ 230 millions de barils de pétrole brut, à un taux de pointe initial de 100000 Bbls / jour.

SOFEC a déjà coupé le premier acier pour le système d’amarrage de la tourelle en cours de construction pour le FPSO de Sangomar.

Dans le même ordre d’idées, le russe Lukoil ne poursuivra pas ses plans antérieurs visant à reprendre l’Australie FAR Limited et à entrer dans le projet Sangomar exploité par Woodside.

Vous pourriez également aimer...