Découverte mineure de gaz pour ConocoPhillips au large de la Norvège

ConocoPhillips Skandinavia, filiale norvégienne du géant américain de l’énergie ConocoPhillips, a fait une découverte mineure de gaz dans un puits situé au sud-ouest du champ de Skarv en mer de Norvège.

ConocoPhillips a reçu un permis de forage pour le puits 6507/4-3 S des autorités norvégiennes en avril 2022. Ce puits a été foré à environ 30 kilomètres au sud-ouest du champ de Skarv en mer de Norvège et à environ 240 kilomètres à l’ouest de Brønnøysund.

Dans une mise à jour jeudi, la Direction norvégienne du pétrole (NPD) a informé que ConocoPhillips, en tant qu’opérateur de la licence de production 1064, valable jusqu’au 14 février 2026, a conclu le forage du puits sauvage 6507/4-3 S. Il s’agit de la premier puits d’exploration dans cette licence de production, qui a été attribuée à l’APA 2019.

ConocoPhillips Skandinavia détient une participation de 40 % dans cette licence, tandis que les autres titulaires de licence sont PGNiG Upstream Norway avec 30 %, Aker BP avec 20 % et le géant norvégien Equinor, qui détient les 10 % restants. .

Le NPD a expliqué que l’objectif du puits 6507/4-3 S était de prouver du pétrole dans des roches réservoirs du Crétacé supérieur dans la Formation de Lange. Lors du forage du puits, des couches de grès ont été rencontrées dans la Formation de Lange totalisant environ 55 mètres avec une mauvaise qualité de réservoir.

Selon le NPD, le puits a rencontré environ Colonne de gaz de 1 mètre dans la partie la moins profonde des couches de grès, mais aucun contact n’a pu être prouvé.

Le NPD a souligné que les estimations préliminaires indiquent que la taille de la découverte est moins de 0,1 million Sm3 d’équivalent pétrole récupérable. À la lumière de cela, le résultat de ce puits sera considéré par les titulaires de permis pour une prospection plus poussée dans le permis.

Bien que le puits n’ait pas été testé en formation, une acquisition de données et un échantillonnage approfondis ont été effectués, sur la base de la déclaration du NPD. En outre, la Direction norvégienne du pétrole a confirmé que le puits avait été foré à une profondeur verticale de 3914 mètres sous le niveau de la mer et qu’il s’était terminé dans la formation de Lange à partir du Crétacé supérieur.

De plus, la profondeur d’eau sur le site est de 436 mètres et le puits sera désormais définitivement bouché et abandonné. Ce puits a été foré par Transocean’s Transocéan Norge plate-forme semi-submersible, initialement contractée en juin 2021 pour quatre puits avec cinq options à un puits.

Comme l’a révélé le NPD, la plate-forme Transocean Norge va maintenant forer le puits sauvage 6306/3-2 S dans la licence de production 935 en mer de Norvège, où ConocoPhillips Skandinavia est également l’opérateur.