Des drones RPAS mesurent les émissions des navires dans les eaux danoises

Les autorités danoises ont de nouveau sollicité les services de système d’aéronefs téléguidés de l’Agence européenne pour la sécurité maritime (EMSA) pour soutenir la surveillance des émissions des navires dans la zone du détroit de la Grande Ceinture.

Image par EMSA

La voie de navigation est utilisée par de nombreux grands pétroliers qui transitent vers et depuis la mer Baltique.

Comme expliqué, le RPAS mesurera les émissions de soufre des navires pour vérifier la conformité aux règles de l'UE régissant la teneur en soufre des carburants marins.

Les mesures seront transmises en temps réel au centre de données EMSA RPAS et à THETIS EU, qui créeront des alertes à suivre par les autorités compétentes.

Selon l'EMSA, le déploiement des RPAS à partir de la côte danoise a commencé le 6 juillet à l'appui de l'autorité maritime danoise (DMA) et de l'agence danoise de protection de l'environnement (DEPA) et s'inscrit dans la continuité des services antérieurs en 2018 et 2019.

Plus précisément, les RPAS fourniraient «un moyen efficace» pour surveiller la conformité des navires avec l'Annexe VI de MARPOL pour la zone de contrôle des émissions de soufre (SECA) – l'unité RPAS traverse le panache de gaz d'échappement des cheminées des navires et analyse le panache avec un système à double renifleur dont dérive la teneur en soufre du combustible brûlé. La teneur en soufre du carburant utilisé avec les images, la vidéo, la trajectoire de vol et les mesures est transférée en temps quasi réel et stockée dans le RPAS DC. Le centre de données est directement lié à THETIS-EU, une base de données centrale que les inspecteurs peuvent consulter.

Dans le cas d'un éventuel navire non conforme, un contrôle supplémentaire peut être priorisé au prochain port d'escale.

Comme en 2019, le fournisseur de services pour ce déploiement est le consortium comprenant Nordic Unmanned AS et NORCE Norwegian Research Center AS. Cette année, le déploiement sera effectué par le Schiebel CAMCOPTER S100 volant avec le numéro de queue de Nordic Unmanned AS. Il s'agit d'un RPAS pour le décollage et l'atterrissage vertical (VTOL) avec une endurance en vol de plus de six heures qui peut poursuivre des opérations de nuit.

La charge utile de l'avion comprend le système de capteur mini-renifleur Explicit pour la surveillance des émissions des navires. Les services Satcom pour connecter directement le site d'exploitation au RPAS-DC sont fournis par VIASAT.

Les services RPAS de l’EMSA ont été développés pour aider aux opérations de surveillance et de contrôle maritimes afin de soutenir les autorités nationales impliquées dans les fonctions de garde-côtes. Cela comprend –la surveillance de la pollution maritime et des émissions; détection de la pêche illégale, du trafic de drogue et de l'immigration illégale; surveillance des frontières; et les opérations de recherche et de sauvetage.