Catégories
Actualités maritimes

DMEC et l'ESA lancent un appel d'offres pour l'énergie marine

Le Centre néerlandais de l'énergie marine (DMEC) et l'Agence spatiale européenne (ESA) lanceront le 14 septembre un appel d'offres visant à accélérer les solutions d'énergie marine.

Il évaluera la viabilité technique et économique de l’utilisation des technologies et des données spatiales à l’appui de l’énergie marine.

L'appel d'offres donnera l'occasion aux entreprises spatiales en aval et aux développeurs d'énergie marine de travailler ensemble pour relever les défis de l'énergie marine et soutenir l'innovation technique et commerciale pour le secteur de l'énergie marine propulsée par l'espace.

Les études établiront à terme une feuille de route vers des projets pilotes qui commenceront en 2021.

ESA Space Solutions fournira un financement à 100% jusqu'à 150 K € par activité aux équipes performantes.

DMEC et ESA recherchent des équipes qui ont identifié une opportunité de marché attractive avec un réel potentiel pour engager les clients.

Les scénarios suivants ont été identifiés comme domaines prioritaires:

Logistique et exploitation d'installations d'énergie marine;

Augmenter la durabilité et la survie des installations d'énergie marine;

Évaluation des ressources sur différents sites (y compris donc – et prévisions, analyse des risques, bancabilité);

Soutenir l'évaluation de l'impact environnemental de l'énergie marine.

Pour cet appel, les entreprises résidant dans les États membres suivants pourront postuler: Allemagne, Autriche, Belgique, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Norvège, Pologne , Portugal, Roumanie, Espagne, Suède, Suisse et Royaume-Uni.

Le niveau de financement applicable du ou des sous-traitants individuels est soumis à l'autorisation de la Délégation nationale concernée.

Par conséquent, les équipes soumissionnaires sont invitées à obtenir une lettre d'autorisation de toutes les délégations nationales avant de soumettre la proposition.

Répondre à un appel d'offres ouvert (ITT) nécessite la soumission d'une proposition. L'ESA évaluera la proposition conformément à ses règlements et procédures.

L'évaluation consécutive des propositions aboutit à une recommandation pour une offre gagnante. Cependant, en cas de soumission de plusieurs propositions de bonne qualité ciblant des aspects différents et / ou complémentaires, l'Agence peut passer des contrats parallèles pour chacun des ITT ouverts à la concurrence en coordination avec les délégations nationales concernées.

L'appel d'offres sera clôturé le 26 octobre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *