DNV signe un protocole d’accord avec Saronic Ferries sur le développement d’un concept de ferry électrique en Grèce

Lors du salon Posidonia 2022, la société de classification DNV a signé un protocole d’accord (MOU) avec Saronic Ferries destiné à permettre le développement d’un ferry électrique pour un déploiement local en Grèce. La collaboration est ciblée sur un concept entièrement électrique à déployer sur les liaisons maritimes à courte distance dans la région d’Argosaronikos.

L’utilisation de navires entièrement électriques ou hybrides dans le segment des ferries à courte distance a augmenté ces dernières années, les avantages de la technologie ayant été démontrés dans des projets pilotes et des déploiements à grande échelle. Pour les ferries sur des itinéraires fixes en particulier, la technologie électrique offre des avantages significatifs – éliminant les émissions à bord dans l’air, réduisant le bruit et les vibrations et assurant le respect des réglementations de plus en plus strictes en exploitation et dans les ports.

« Nous exploitons la plus grande flotte des îles Saroniques qui sont situées à seulement quelques kilomètres du port du Pirée, le plus grand port de Grèce, où la décarbonation importera le plus », a déclaré Joseph Lefakis, partenaire de Saronic Ferries. « Notre objectif est de nous associer à des acteurs avant-gardistes, tels que DNV, et de matérialiser le premier ferry entièrement électrique en Grèce, pour les îles Saroniques. »

« Notre mission est d’exploiter une flotte purement sans émissions d’ici 2040 vers toutes nos destinations », a ajouté George Papaioannides, partenaire de Saronic Ferries. « Nous faisons un pas vers un monde plus propre et nous envisageons notre opération dans les îles Saroniques comme une source d’inspiration pour que d’autres lancent des projets de renouvellement de flotte plus écologiques en Grèce. »

« Nous avons un réel potentiel de décarbonation dans les ferries locaux en Grèce », a déclaré Ioannis Chiotopoulos, SVP, Regional Manager South East Europe, Middle East & Africa, chez DNV Maritime. « Les ferries sont au cœur du tourisme à travers nos îles, et alors que les réglementations se resserrent et que le public exige des moyens plus durables de profiter des voyages, les ferries entièrement électriques offrent aux propriétaires tournés vers l’avenir la possibilité de contribuer à la vague verte qui déferle sur le transport maritime. Nous sommes extrêmement heureux de travailler avec Saronic Ferries sur ces premières étapes, démontrant comment les entreprises locales peuvent prendre l’initiative de la décarbonation et utiliser les nouvelles technologies pour un avenir plus propre.

Développement du concept de ferries électriques en Grèce
La signature du protocole d’entente a eu lieu lors du salon Posidonia 2022. De gauche à droite : Ioannis Chiotopoulos, SVP, Regional Manager South East Europe, Middle East & Africa, chez DNV Maritime, Joseph Lefakis, partenaire de Saronic Ferries, George Papaioannides, partenaire de Saronic Ferries.

DNV a été un « premier acteur » sur les batteries, établissant les premières règles de l’industrie pour la propulsion par batterie et travaillant avec de nombreux clients pour permettre des transitions efficaces et réussies vers la propulsion électrique. DNV a continué à développer un réseau d’experts en Norvège et dans le monde avec une vaste expérience dans les batteries, les systèmes de contrôle de batterie, qui peuvent être exploitées pour le marché local via le bureau du Pirée. En outre, en tant qu’initiateur et chef de file du programme norvégien de transport maritime vert, DNV travaille depuis de nombreuses années à rassembler les acteurs maritimes pour intensifier le déploiement de navires verts, notamment la flotte de ferries à courte distance du pays.

La Grèce a également un grand potentiel pour alimenter les ferries électriques avec des énergies renouvelables. La ressource disponible en énergie éolienne et solaire offshore, tant fixe que flottante, est importante. Leur combinaison offre la possibilité de développer un nouveau « couloir vert grec », entraînant non seulement la décarbonisation de la flotte, mais également la création d’une expertise locale et de nouvelles opportunités commerciales.