Eco Wave Power obtient des permis pour un programme d’énergie houlomotrice de 1 MW au Portugal

Eco Wave Power a obtenu, via sa filiale portugaise, un permis d’installation et de raccordement au réseau pour un projet pilote d’énergie houlomotrice de 1 MW prévu pour le brise-lames de Barra do Douro à Porto.

Photo montrant Inna Braverman avec Luis Cunha lors d'une visite aux brise-lames de l'APDL au Portugal (Avec l'aimable autorisation d'Eco Wave Power)
Inna Braverman avec Luis Cunha, chef de la division électrique chez ADPL, lors d’une visite aux brise-lames d’APDL au Portugal (Avec l’aimable autorisation d’Eco Wave Power)

Le permis, obtenu par EW Portugal – Wave Energy Solutions Unipessoal (EW Portugal), a été accordé sous la forme d’une autorisation d’enregistrement de petite unité de production par la Direction générale portugaise de l’énergie et de la géologie (DGEG).

L’approbation de l’enregistrement de la petite unité de production est le premier permis requis par EW Portugal pour procéder à l’installation et au raccordement au réseau de la première centrale houlomotrice de 1 MW du côté océan du brise-lames de Barra do Douro.

Le projet de 1 MW devrait être la première étape de l’accord de concession de 20 MW conclu avec APDL (Administração dos Portos do Douro, Leixões e Viana do Castelo) en avril 2020, pour l’utilisation potentielle de quatre sites détenus et exploités par APDL.

Une fois les travaux d’installation et de raccordement au réseau terminés, EW Portugal exigera un certificat d’exploitation final de la DGEG pour l’exploitation de la centrale, a indiqué la société.

L’approbation de l’enregistrement des petites unités de production a été facilitée par EW Portugal en collaboration avec le cabinet d’avocats portugais PLMJ Advogados et la société d’ingénierie et de construction PAINHAS, qui a plus de 40 ans d’expérience dans la fourniture de solutions globales clé en main.

Inna Braverman, fondateur et PDG d’Eco Wave Power, a déclaré : « Il s’agit d’un grand pas en avant vers le déploiement de notre première centrale houlomotrice de 1 MW au Portugal. Nous tenons à remercier le ministère de l’Environnement et de l’Action pour le climat, la DGEG, le PLMJ, Painhas et toutes les autres parties impliquées pour soutenir ce projet unique au Portugal.

« Nous pensons que la réussite de l’exécution de ce projet marquera le début d’une nouvelle ère passionnante pour le secteur de l’énergie houlomotrice au Portugal et dans le monde ».

Selon Eco Wave Power, le projet est conforme au Plan national énergétique et climatique du Portugal pour 2021-2030, également connu sous le nom de PNEC 2030, qui a fixé un objectif pour le Portugal d’assurer 47 % de sources renouvelables dans sa consommation d’énergie finale brute en 2030.

« Le projet d’Eco Wave Power constituera une étape importante dans l’adoption de l’énergie houlomotrice et océanique au Portugal et contribuera grandement à l’objectif du pays dans le cadre du plan PNEC 2030, de mettre en œuvre 70 MW de capacité d’énergie houlomotrice d’ici 2030 », dit la société.

Pour rappel, Eco Wave Power a installé une bouée de mesure des vagues et a commencé à collecter des données sur les vagues sur le site du projet situé dans la région nord-ouest du Portugal fin juin 2021.