Catégories
Actualités maritimes

Encre rouge pour ConocoPhillips sur la baisse des prix et des volumes du pétrole

Le principal pétrolier américain ConocoPhillips a enregistré une perte de 1 milliard de dollars au deuxième trimestre de cette année en raison de la baisse des prix du pétrole et des réductions de production en raison de l'impact du COVID-19.

ConocoPhillips a annoncé jeudi un bénéfice de 0,3 milliard de dollars au deuxième trimestre 2020, contre 1,6 milliard de dollars au deuxième trimestre 2019.

En excluant les éléments spéciaux, le bénéfice ajusté du deuxième trimestre de 2020 a représenté une perte de 1 milliard de dollars par rapport au bénéfice ajusté du deuxième trimestre de 2019 de 1,1 milliard de dollars.

Les éléments spéciaux pour le trimestre en cours sont principalement attribuables à un gain réalisé à la fin de la cession d'Australie-Ouest et à un gain non réalisé sur les capitaux propres de Cenovus Energy. La trésorerie provenant des activités d'exploitation était de 0,2 milliard de dollars.

En excluant le fonds de roulement, la trésorerie provenant de l'exploitation s'est élevée à 0,7 milliard de dollars.

«La performance globale du deuxième trimestre a été dominée par la faiblesse des prix réalisés, associée à notre action économique rationnelle visant à réduire la production au profit de prix futurs plus élevés attendus», m'a dit Ryan Lance, Président et Directeur Général.

Lance a ajouté: «Nous suivons de près le marché pour développer une vision du moment et de la trajectoire de la reprise des prix et pour guider nos actions correspondantes. Par exemple, alors que le marché se renforçait à la fin du deuxième trimestre, nous avons commencé à annuler nos compressions du deuxième trimestre et à augmenter la production dans le Lower 48, en Alaska et au Canada ».

Réduction de la production en raison des réductions

La production hors Libye pour le deuxième trimestre de 2020 était de 981 mille barils d'équivalent pétrole par jour (MBOED) après des réductions d'environ 225 MBOED, soit une diminution de 309 MBOED par rapport à la même période il y a un an.

En tenant compte des cessions clôturées, la production du deuxième trimestre de 2020 était de 957 MBOED, une diminution de 212 MBOED par rapport à la même période il y a un an.

Cette baisse est principalement attribuable aux réductions et à la baisse normale des champs, partiellement compensée par la croissance des Big 3, en plus des programmes de développement au Canada et en Europe.

En excluant les effets de cession et de réduction estimés, la production du deuxième trimestre de 2020 était légèrement supérieure à celle de la même période il y a un an.

Selon ConocoPhillips, ses bénéfices ont diminué par rapport au deuxième trimestre 2019 en raison de la baisse des prix réalisés et de la baisse des volumes, partiellement compensés par une variation de la valeur boursière de Cenovus Energy et un gain résultant de la cession d'Australie-Ouest.

En excluant les éléments spéciaux, le bénéfice ajusté était inférieur à celui du deuxième trimestre de 2019 en raison de la baisse des prix et des volumes réalisés, partiellement compensée par la baisse des charges d'amortissement et des charges de production et d'exploitation associées à la baisse des volumes.

Le prix moyen réalisé total de la société était de 23,09 USD par baril d’équivalent pétrole (BOE), soit 54% de moins que les 50,50 USD par BPE réalisés au deuxième trimestre de 2019, reflétant la baisse des prix marqueurs et les écarts régionaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *