Catégories
Actualités maritimes

Energean exclut le norvégien mais conserve les actifs britanniques dans le cadre d'Edison E&P

En plus des actifs algériens précédemment exclus, Energean et Edison ont encore modifié leur accord pour l'acquisition par Energean des actifs d'Edison E&P afin d'exclure également la filiale norvégienne.

À la suite des dernières révisions de l'acquisition annoncée précédemment, Energean a négocié un total de 466 millions de dollars de remises pour son acquisition d'Edison E&P, dont le coût global a été réduit à 284 millions de dollars, contre 750 millions initialement.

Pour rappel, Energean a accepté d'acquérir Edison Exploration & Production auprès d'Edison en juillet 2019 pour une contrepartie initiale de 750 millions de dollars.

Energean a ensuite accepté en octobre de vendre les filiales britannique et norvégienne d’Edison E&P à Neptune Energy.

L'acquisition de Neptune était subordonnée à la clôture de l'acquisition par Energean d'Edison E&P.

Cependant, Energean et Edison ont convenu en avril 2020 d'exclure les actifs d'Algérie d'Edison E&P de l'acquisition précédemment convenue.

Cela s'explique par certaines difficultés rencontrées pour obtenir le consentement des autorités algériennes sur les actifs d'Edison E&P situés en Algérie.

Pour compliquer encore les choses, Neptune a décidé en mai dernier d'abandonner son projet d'acquisition des filiales britanniques et norvégiennes d'Edison E&P auprès d'Energean et Energean a commencé à travailler sur des plans visant à inclure les filiales britanniques d'Edison E&P et à exclure les norvégiennes de l'accord.

Plans révisés

Dans une mise à jour de lundi, Energean a déclaré qu'elle avait conclu de nouvelles conditions modifiées pour son acquisition d'Edison E&P à la suite desquelles, entre autres, la filiale norvégienne sera officiellement exclue du périmètre de la transaction.

Combiné à l'exclusion annoncée précédemment de l'actif algérien, 466 millions de dollars de réductions totales de la contrepartie initiale ont maintenant été convenus.

Si l'achèvement avait eu lieu le 31 mai 2020, la contrepartie nette payable en vertu de la convention d'acquisition, telle que modifiée, aurait été de 178 millions de dollars.

Mathios Rigas, Le chef de la direction d'Energean, Energean, a déclaré: «À la fin, notre objectif principal, parallèlement au projet Karish, sera d'intégrer nos équipes et nos portefeuilles, ce qui renforcera notre profil de flux de trésorerie résilient à long terme et notre portefeuille riche en options..

"Après achèvement, environ 70% de notre production sera vendue dans le cadre d'accords de vente de gaz à long terme qui protègent nos revenus futurs contre la volatilité des prix du pétrole".

À la suite des ajustements, la contrepartie brute de la transaction entre Energean et Edison a été réduite à 284 millions de dollars par rapport à une valeur d'entreprise initiale de 750 millions de dollars.

Inclusion des actifs britanniques en mer du Nord

À la suite du retrait de Neptune Energy de son accord pour acquérir les filiales britanniques de la mer du Nord et de la Norvège en mai 2020, Energean conservera désormais les filiales britanniques dans le périmètre de la transaction.

Le portefeuille britannique comprend une participation de 25% dans la découverte de Glengorm et une participation de 10% dans la découverte d'Isabella, annoncées respectivement en 2019 et 2020.

Glengorm est l'une des plus grandes découvertes de la mer du Nord britannique au cours de la dernière décennie et contenait environ 250 millions de barils d'équivalent pétrole (brut) selon les estimations des opérateurs.

Un programme d’évaluation de deux puits devrait démarrer au 4T 2020 / 1T 2021 et pourrait représenter une source intéressante de ressources à la hausse pour le portefeuille du groupe élargi.

Un programme d'évaluation est également prévu sur la découverte d'Isabella dans un délai similaire.

Le financement

Le 20 juin 2020, Energean a signé une facilité de prêt (RBL) de 220 millions de dollars avec ING, Natixis et Deutsche Bank.

Le RBL a remplacé le pont d'acquisition en cours de 255 millions de dollars.

La facilité de pont d'acquisition a été réduite par rapport à la facilité initiale de 600 millions de dollars le 20 mai 2020 afin de correspondre à la taille approximative du RBL. Le RBL a une durée de six ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *