Equinor et BP franchissent une étape clé pour New York Offshore

Equinor et BP ont annoncé vendredi la finalisation des accords d’achat et de vente (PSA) avec la New York State Energy Research and Development Authority (NYSERDA), pour les projets éoliens offshore Empire Wind 2 et Beacon Wind 1.

Empire Wind est situé à 15-30 miles au sud-est de Long Island et s’étend sur 80 000 acres, avec des profondeurs d’eau comprises entre 65 et 131 pieds. Le bail a été acquis en 2017 et est développé en deux phases (Empire Wind 1 et 2) avec une capacité installée totale de plus de 2 GW (816 + 1 260 MW).

Beacon Wind est situé à plus de 60 miles à l’est de Montauk Point et à 20 miles au sud de Nantucket et couvre 128 000 acres. Le bail a été acquis en 2019 et a le potentiel d’être développé avec une capacité totale de plus de 2 GW. Cette première phase aura une capacité installée de 1 230 MW.

Les PSA fixent les conditions dans lesquelles les deux projets éoliens offshore fourniront de l’électricité à New York « et injecteront d’importants investissements économiques dans l’économie de l’État ».

Les PSA conclus avec l’État de New York finalisent les conditions selon lesquelles Equinor et BP fourniront une capacité de production de 1 260 mégawatts (MW) d’énergie éolienne offshore renouvelable à partir d’Empire Wind 2 et de 1 230 MW supplémentaires à partir de Beacon Wind 1, tout en réalisant des gains substantiels investissements dans l’infrastructure de New York.

Les projets comprennent des mises à niveau du port pour transformer le terminal maritime de South Brooklyn en une importante installation de préparation et d’assemblage pour l’industrie, ainsi qu’une base d’exploitation et de maintenance pour les projets. Equinor a récemment annoncé l’ouverture d’un bureau de projet à New York situé à Sunset Park, Brooklyn, en face du South Brooklyn Marine Terminal. Le partenariat investira également dans le port d’Albany, ce qui en fera la première installation de fabrication de tours éoliennes offshore et de pièces de transition aux États-Unis.

La finalisation des PSA met fin aux contrats attribués en janvier 2021, lorsqu’Equinor et BP ont été sélectionnés pour fournir à l’État de New York de l’énergie éolienne offshore dans le cadre de l’un des plus importants achats d’énergie renouvelable aux États-Unis à ce jour.Représentation artistique du port d’Albany. (Illustration : McFarland Johnson, Inc) – Crédit : Equinor

Une fois terminé, le portefeuille de projets éoliens offshore actifs d’Equinor et de BP (Empire Wind 1, Empire Wind 2 et Beacon Wind 1) produira suffisamment d’électricité pour alimenter environ 2 millions de foyers new-yorkais et, selon Equinor, contribuera à générer plus de 1 $ milliards de dollars en production économique pour l’État de New York, y compris les investissements dans les ports et les infrastructures.

« Les projets éoliens offshore sur la côte est des États-Unis sont des éléments clés pour accélérer la croissance rentable des énergies renouvelables et notre ambition d’installer 12 à 16 GW de capacité d’énergies renouvelables d’ici 2030. Equinor prévoit de livrer ces projets dans le cadre des prévisions de rendement communiquées lors du dernier Capital Markets Update en juin 2021. L’achèvement du PSA représente une étape majeure et permet le début de l’exécution du projet pour le partenariat Equinor-bp », a déclaré Equinor.

« L’annonce d’aujourd’hui met Equinor et bp sur la bonne voie pour fournir plus de 3,3 gigawatts (GW) d’énergie éolienne offshore à New York. Il offre également une démonstration tangible à grande échelle de l’incroyable activité économique et du potentiel de réduction des émissions de carbone induits par la transition énergétique verte de New York », a déclaré Siri Espedal Kindem, président d’Equinor Wind US. « Nous sommes fiers d’aider à diriger la croissance de cette industrie passionnante à New York. »Rendu artistique du concept d’aménagement du site du South Brooklyn Marine Terminal (non définitif) – Crédit : EquinorDoreen M. Harris, président et chef de la direction de NYSERDA, a déclaré : « L’éolien offshore apporte des investissements sans précédent à l’État de New York, et nous sommes fiers de nous consolider davantage en tant que plaque tournante de l’éolien offshore du pays. Atteindre notre objectif national d’énergie éolienne offshore de 9 000 mégawatts d’ici 2035 sera un moteur économique essentiel pour l’État, et ces projets contribueront à transformer notre système énergétique tout en créant des milliers d’emplois familiaux pour soutenir notre économie verte en pleine croissance.

Felipe Arbeláez, vice-président senior de BP pour l’énergie zéro carbone, a ajouté : « Ce sont des actifs de classe mondiale et nous agissons rapidement et en toute sécurité pour qu’ils produisent l’énergie dont les gens ont besoin de la manière dont ils le souhaitent, tout en créant des effets d’entraînement positifs. pour les collectivités et l’industrie environnantes. L’étape d’aujourd’hui est une étape cruciale et nous continuerons à travailler dur pour réaliser les projets Empire Wind et Beacon Wind, en fournissant une énergie propre et des rendements stables pour les décennies à venir.

Vous pourriez également aimer...