FMC annonce de nouvelles exigences de déclaration pour les alliances de transporteurs maritimes

Les trois alliances mondiales de transporteurs maritimes et chacune de leurs sociétés membres seront désormais tenues de fournir des informations sur les prix et la capacité à la Commission maritime fédérale (FMC), ce qui donnera à l’organisme indépendant de surveillance de la concurrence un meilleur aperçu des opérations de l’alliance de transporteurs.

Le nouveau mandat intervient dans un contexte d’examen accru des alliances de transporteurs maritimes au milieu des perturbations de la chaîne d’approvisionnement induites par la pandémie et de la montée en flèche de la demande des consommateurs qui ont fait grimper les coûts d’expédition à des niveaux record pendant la pandémie, faisant grimper les prix pour les consommateurs et les entreprises américains et nuisant également aux exportateurs.

Les trois alliances de transporteurs – 2M, L’Alliance et OCEAN – ont été approuvées par le FMC en 2014 et 2016 et permettent aux membres, qui comprennent les plus grandes compagnies maritimes du monde, de partager des navires, d’affréter et d’échanger de l’espace sur les navires de l’autre, et de conclure des ententes accords de travail coopératif sur les voies commerciales internationales.

Le FMC a déclaré que le mandat lui fournira des données uniformes aidant à évaluer le comportement des transporteurs maritimes et la compétitivité du marché.

Plus précisément, les informations nouvellement obligatoires fourniront au Bureau d’analyse commerciale (BTA) de la FMC un aperçu de la tarification des voies commerciales individuelles et par type de conteneur et de service. Il fournira également des informations plus immédiates concernant les décisions de gestion de la capacité des transporteurs maritimes et des alliances.

La FMC a déclaré que les changements sont le résultat d’un examen d’un an par la BTA pour déterminer les données nécessaires pour analyser correctement le comportement des transporteurs et les tendances du marché. En vertu des nouvelles exigences, les transporteurs participant à une alliance devront soumettre des informations sur les prix du fret qu’ils transportent sur les principales voies commerciales, et les transporteurs et les alliances seront mandatés pour soumettre des informations complètes relatives à la gestion de la capacité.

Dans sa déclaration annonçant le mandat, la FMC a déclaré que l’une de ses principales responsabilités, par l’intermédiaire de la BTA, est de surveiller en permanence le respect des autorisations d’accord et de déterminer si les accords ont un impact anticoncurrentiel sur le marché.

Les trois alliances de transporteurs maritimes sont déjà soumises aux exigences de surveillance les plus fréquentes et les plus strictes de tout type d’accord enregistré au FMC. Les informations déjà recueillies comprennent des données opérationnelles détaillées, des procès-verbaux de réunions entre les responsables de l’accord et des réunions régulières avec les parties à l’accord au cours desquelles le personnel du CGF aborde les problèmes préoccupants.

Le FMC indique qu’il évalue ses exigences en matière de rapports sur une base continue et ajuste les informations qu’il demande aux transporteurs maritimes et aux alliances de déposer en fonction de l’évolution des circonstances et des pratiques commerciales. Des modifications supplémentaires des exigences peuvent être émises si nécessaire, a déclaré le FMC.

Mots clés: