Genting Cruise Lines sera le premier opérateur de navires de croisière au monde à reprendre ses opérations de croisière

Sur les traces des compagnies de croisière norvégiennes Hurtigruten et SeaDream, Genting Cruise Lines se tient à côté du redémarrage des opérations avec son Ship Explorer Dream, à partir du 26 juillet 2020.

Annonçant des itinéraires de 2 et 3 nuits rien que pour le marché taïwanais, le navire de 1 867 passagers fait l'expérience de son forfait intitulé «Taiwan Island-Hopping». Le navire a l'intention de quitter Keelung avec des arrêts intermédiaires aux îles Penghu, Matzu et Kinmen. Cela en fait la première compagnie de croisière à reprendre la croisière pour les Taïwanais depuis la fermeture des services de croisière en raison de la pandémie de COVID-19.

Encouragée par le faible nombre de cas de COVID-19 à Taïwan, par rapport aux statistiques mondiales, ainsi que par l’intérêt de relancer le tourisme, la décision prise par la filiale de Genting Hong Kong est considérée comme une décision plutôt bien planifiée. Il s'agit d'une étape bien en avance sur les croisiéristes américains et européens qui subissent actuellement une suspension volontaire jusqu'au 15 septembre 2020.

genting-dream

Image de représentation – Crédits: meyerwerft.de

Après avoir examiné minutieusement ses protocoles d'hygiène et de fonctionnement, les lignes ont mis en place un niveau élevé de procédures de sécurité, y compris une distance sociale dans les lieux de divertissement, de restauration et publics, un nettoyage en profondeur et une ventilation complète dans les cabines et les couchettes, sur tout le navire.

De plus, l'équipage doit également effectuer une quarantaine stricte pour un total de 21 jours, ajoutée à la quarantaine existante de 3 mois. Cela comprend l'isolement obligatoire de 14 jours à terre après l'arrivée du navire à Keelung le 30 juin. Des tests d'acide nucléique sont administrés, dont l'échec entraînera une quarantaine supplémentaire de 7 jours à bord du navire.

La succession de cette procédure globale sonnera dans les opérations à partir du 26 juillet 2020, ainsi que des procédures de manipulation sûres pour les aliments et les boissons.

Ne limitant pas les exercices de sécurité à l'équipage, les passagers doivent également subir des processus de contrôle, de désinfection, de désinfection des passagers et de leurs quartiers, et un strict respect des directives sur l'embarquement et le débarquement.

Explorer Dream a également reçu la «  Certification mondiale de prévention des infections pour l'industrie maritime (CIP-M) '', grâce à sa collaboration avec DNV GL, la plus grande société de classification au monde, comme l'a confirmé Tan Sri KT Lim, président et chef de la direction de Genting Hong Kong. Satisfait de l'approbation, le président salue les nombreux détails et la planification pris par les autorités au cours des mois pour assurer la santé et la sécurité des invités et de l'équipage.

Référence: asgam.com