Heerema’s Thialf supprime les topsides au large de l’Irlande – galerie

L’entrepreneur néerlandais Heerema Marine Contractors a achevé une autre activité de démantèlement liée à une campagne de retrait de plate-forme pour un champ gazier offshore en mer Celtique. Les activités menées par le deuxième plus grand navire-grue semi-submersible (SSCV) de la société, Thialf, comprenaient l’enlèvement des superstructures pour la société irlandaise PSE Kinsale Energy, une filiale de Petronas.

En mai 2022, le ministère irlandais des transports a informé dans un avis maritime que PSE Kinsale Energy avait confirmé le début du Tête de Kinsale La campagne de suppression de la plate-forme était attendue fin mai. Ces activités devaient se poursuivre jusqu’en septembre 2022.

PSE Kinsale Energy a cessé la production de gaz dans les champs gaziers de Kinsale en juillet 2020 après 42 ans de production en raison de l’épuisement des réserves. Dans le cadre de la campagne de déclassement de la région de Kinsale, qui a débuté à la mi-avril 2021 et devait se poursuivre jusqu’en novembre 2021, la société Stena Drilling Stena Spey la plate-forme devait se diriger vers son emplacement final en octobre 2021.

Situé à quelque 50 kilomètres au large de la mer Celtique, le champ de Kinsale se compose de deux plates-formes en acier – la Plate-forme alpha dans le bloc 49/16 et le Plateforme Bravo dans le bloc 48/20 – qui ont été installés dans le cadre du développement initial du champ, mis en service en 1978.

Comme révélé à l’époque, le SSCV Thialf a été sélectionné pour effectuer le retrait des deux plates-formes avec les sections supérieures (topsides) des plates-formes à retirer en premier, suivies des sections inférieures (vestes). Les activités prévues impliqueraient plusieurs autres navires tout au long de la campagne, dont deux navires de manutention d’ancres de Heerema – MV Kolga et MW Bylgie – ainsi que le remorquage des barges de fret H-541, H-407 et H-542.

Le 13 juin 2022, Heerema a révélé que la suppression de PSE Kinsale Energy Kinsale Bravo le dessus de la plate-forme a été terminé, ajoutant qu’il travaillait sur l’étape suivante pour retirer la veste. La partie supérieure a été placée sur la barge H-541, et après le retrait de la section supérieure de la chemise, le remorqueur de manutention d’ancres de l’entreprise, MV Kolga, allait apporter ces structures pour les réutiliser et les recycler.

Le mois suivant, le 4 juillet 2022, la société a publié une vidéo montrant la veste de 3600 tonnes métriques transportée de la barge H-541 sur le quai du chantier Hoondert Services & Decommissioning (HSD). À l’époque, Heerema a également informé que sa prochaine étape dans cette campagne de déclassement serait le chargement de la section supérieure et supérieure de la veste Kinsale Alpha, de divers modules d’hébergement et des sections inférieures de la veste.

Le pont et le dessus Bravo de PSE Kinsale Energy Ltd sont de retour à terre ! Cette courte vidéo montre la chemise d’environ 3 600 tonnes métriques transportée de la barge H-541 sur le quai du chantier Hoondert Services & Decommissioning (HSD). Pour charger dans un ouvrage comme celui-ci, il faut utiliser le lestage pour s’assurer que tout est de niveau et aligné avec le quai. Cette action a été réalisée en utilisant à la fois le système de lestage interne du H-541 et les pompes de ballast de Mammoet pour déplacer 25 000 mètres cubes d’eau ! Vient ensuite le chargement de la section supérieure et supérieure de la veste Kinsale Alpha, de divers modules d’hébergement et des sections inférieures de la veste. Une fois terminées, les plateformes Kinsale seront recyclées à environ 97% ♻️ #makingtheimpossiblepossible #offshore #Heerema #KinsaleEnergy #recycling #sustainability #decommissioning #circularity

Publié par Heerema Marine Contractors le lundi 4 juillet 2022

Dans une mise à jour de cette semaine, Heerema a informé que son navire Thialf avait maintenant retiré le Dessus Kinsale Alpha et sa prochaine étape sera de transporter la structure vers le chantier HDS aux Pays-Bas avec son remorqueur Bylgia et sa barge H-541 pour une réutilisation et un recyclage à 97 %.

PSE Kinsale Energy prévoit également de retirer tous les équipements du terminal terrestre d’Inch en 2022 et d’entreprendre des travaux supplémentaires en mer pour installer un revêtement de roche protecteur sur les extrémités exposées des pipelines et des ombilicaux qui seront laissés sur place.

Selon la société basée en Irlande, les dernières activités de démantèlement seront achevées avant la fin de 2022, marquant la fin des opérations continues dans le champ gazier de Kinsale Head.

En ce qui concerne les autres activités récentes de Heerema, il convient de noter que le navire Sleipnir de l’entrepreneur néerlandais a achevé l’enlèvement et l’élimination des topsides Dunlin Alpha en juin 2022.