ICHCA et IVODGA s’associent sur les questions de stockage et de sécurité des transports

L’International Cargo Handling Coordination Association (ICHCA) et l’International Vessel Operators Dangerous Goods Association (IVODGA) ont signé un protocole d’accord pour aborder les problèmes de sécurité des marchandises dangereuses, du stockage et du transport.

La collaboration de ces deux organismes de l’industrie se concentrera sur la production de directives clairement définies pour les meilleures pratiques basées sur des années d’expérience pratique dans la manipulation des marchandises dangereuses.

Les incendies et les explosions de porte-conteneurs dans les installations de stockage portuaires continuent d’être le résultat de matières dangereuses mal emballées et mal déclarées lors de leur passage dans la chaîne d’approvisionnement mondiale, selon les partenaires.

Selon l’assureur international de transport et de logistique TT Club, on estime qu’un incendie majeur de porte-conteneurs en mer se produit en moyenne tous les 60 jours.

« La catastrophe extraordinaire de Beyrouth en août dernier a été un signal d’alarme bien trop importun pour toutes les personnes impliquées dans le transport, le stockage et la distribution de matières dangereuses », Richard Steele, a noté le PDG d’ICHCA International.

« Cependant, des incidents similaires, plus petits en proportion, mais préjudiciables à la vie et aux membres ainsi qu’aux biens se produisent fréquemment tout au long de la chaîne d’approvisionnement. »

Une explosion massive s’est produite le 4 août à proximité du complexe portuaire de Beyrouth, faisant des ravages dans toute la ville et tuant des dizaines de personnes.

L’explosion proviendrait d’un entrepôt de stockage de produits chimiques où environ 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium se sont enflammées. Le matériel aurait été confisqué dans un navire il y a quelque temps et y aurait été stocké, mais sans mesures de sécurité appropriées.

Pour faire face à ces problèmes croissants, les partenaires travailleront sur des projets communs visant à améliorer les normes concernant de nombreux problèmes de sécurité communs affectant le transport de marchandises dangereuses.

« La coopération mutuelle de l’IVODGA et de l’ICHCA visera à la compréhension et à l’application universelles de mesures pour la manipulation et le stockage en toute sécurité d’une gamme de marchandises susceptibles de provoquer des explosions, des incendies et des émissions de gaz nocifs, etc. » Steele a également souligné.

« Les objectifs mutuels et le respect partagé de nos deux organisations se traduiront rapidement par une contribution positive à une communication claire et efficace non seulement entre nos membres respectifs, mais surtout entre toutes les parties prenantes de la chaîne d’approvisionnement dont les intérêts touchent toutes les matières dangereuses », Uffe V. Ernst Frederiksen, AP Moller – Maersk A/S, vice-président d’IVODGA et conseiller spécial auprès de l’ICHCA International.

En septembre 202, l’ICHCA s’est associé à quatre organisations internationales de transport et de manutention de marchandises pour aider à réduire les incidents liés aux conteneurs à bord des navires.

L’un des objectifs de cette collaboration est de promouvoir la sensibilisation et l’utilisation plus large du Code de pratique OMI/OIT/CEE-ONU pour l’emballage des engins de transport de marchandises – le Code CTU.

Vous pourriez également aimer...