KrisEnergy suspend le champ pétrolier de Wassana et supprime un quart des effectifs thaïlandais

La société indépendante de pétrole et de gaz de Singapour KrisEnergy a décidé de suspendre les opérations sur le champ pétrolier de Wassana et de réduire ses effectifs en Thaïlande.

Emplacement de la licence G10 / 48 qui détient le champ de Wassana; Source: KrisEnergy
Emplacement de la licence G10 / 48 qui détient le champ de Wassana; Source: KrisEnergy

KrisEnergy
a déclaré mercredi que la production du champ de Wassana a été suspendue jusqu'à
nouvel avis. La société a ajouté qu'elle avait informé les autorités compétentes
Thaïlande de la suspension.

La firme pétrolière et gazière a cité «de nombreuses incertitudes à venir" aussi bien que "la durée de la pandémie de COVID-19, la rapidité de la régénération économique mondiale et la reprise de la demande de pétrole, ainsi que l'ampleur et la durabilité de toute remontée des prix du pétrole»Comme raisons de la suspension du terrain.

Brut
La production de Wassana était en moyenne de 3 605 b / j au premier trimestre 2020 et la
la production d'intérêt économique était de 3 208 b / j.

Il détient un
une participation directe de 89,0% dans la concession G10 / 48 où la
champ est situé, tandis que Palang Sophon Offshore détient un effectif de 11 pour cent
intérêt de travail.

OFS
terminé, MOPU à empiler, réduction des effectifs

KrisEnergy
a déclaré que les accords concernant l'OFS ont été résiliés. L'entreprise est également
dans les discussions concernant l'empilement à chaud du MOPU avec un équipage squelette et
soutien de la base côtière de Songkhla.

le
la main-d'œuvre subira également un coup alors que la société a décidé de réduire ses effectifs
en Thaïlande de 25% en raison de la suspension de Wassana.

Un positif
Ce qui ressort de la déclaration, c'est le fait que les opérations dans les derniers
des actifs producteurs – les champs de pétrole et de gaz B8 / 32 dans le golfe de Thaïlande et
Le champ de gaz de Bangora dans le bloc 9 à terre au Bangladesh – continuera comme d'habitude.

Le Wassana
champ

Le champ
est entré en service en août 2015 et comprend une unité mobile de production offshore (MOPU),
navire flottant de stockage et de déchargement (FSO), et un mouillage de jambe d'ancrage caténaire
(CALM) bouée.

L'installation de traitement du projet est le MOPU Ingenium, qui sépare le pétrole, l'eau et le gaz des puits. Le gaz produit est réutilisé comme carburant pour les générateurs embarqués, tandis que l'eau produite est pompée dans le réservoir.

Le FSO travaillant sur le terrain est le Rubicon Vantage qui a une longueur totale de 228,6 mètres, une capacité totale de stockage de fluides de 597 206 barils et un hébergement pouvant accueillir jusqu'à 40 personnes.