La forte demande éolienne offshore soulève Fugro

Fugro a déclaré un chiffre d’affaires de 480,2 millions d’euros pour le troisième trimestre 2022, soit une augmentation de 17,4 % par rapport à 378 millions d’euros au troisième trimestre 2021, qui serait soutenu par une forte demande de solutions éoliennes offshore.

L’augmentation des revenus a été alimentée par la forte demande continue des clients sur tous les marchés, notamment les énergies renouvelables et, dans une moindre mesure, les infrastructures, a déclaré Fugro, ajoutant que les revenus liés au pétrole et en particulier au gaz augmentaient.

Dans Marine, le chiffre d’affaires a augmenté de 13,4 %, tandis que l’utilisation de la flotte de navires détenus et affrétés à long terme par Fugro était conforme à la période comparable de l’année dernière – 75 % contre 76 % au T3 2021. La croissance a été tirée par la caractérisation des sites marins, en particulier en Europe-Afrique et au Moyen-Orient et en Inde.

Au troisième trimestre 2022, l’EBITDA s’est élevé à 83,1 millions d’euros, une augmentation par rapport aux 57,8 millions d’euros enregistrés au troisième trimestre de l’année dernière, ce qui, comme l’a déclaré Fugro, a entraîné une augmentation du flux de trésorerie d’exploitation avant les variations du fonds de roulement.

La rentabilité du groupe a également poursuivi sa trajectoire ascendante. La marge EBIT s’est élevée à 10,9 % contre 7,6 % au troisième trimestre de l’année dernière et 8,7 % au deuxième trimestre, largement répartie et soutenue par toutes les régions et tous les secteurs d’activité.

Les investissements ont augmenté, 29,1 millions d’euros contre 17,2 millions d’euros l’an dernier. En conséquence, le cash-flow libre s’est élevé à 69,5 millions d’euros, légèrement inférieur à 77,4 millions d’euros au T3 2021.

Le carnet de commandes sur 12 mois progresse de 33,9 % à 1 348,3 M€, à nouveau soutenu par l’ensemble des régions.

« Je suis heureux d’annoncer un solide ensemble de résultats. En ces temps macro-économiques et géopolitiques incertains, nous continuons à connaître une forte demande pour nos solutions de transition énergétique et d’adaptation au changement climatique », a dit Marc HeinePDG de Fugro.

« Avec nos solutions pour la transition énergétique, l’adaptation au changement climatique et les infrastructures durables, nous sommes bien placés pour capitaliser sur la force de nos marchés finaux, avec des clients cherchant à sécuriser leur capacité, également au-delà des 12 prochains mois. Nous progressons bien sur notre chemin vers une croissance rentable et nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs à moyen terme.

Compte tenu de la réalisation depuis le début de l’année et du solide carnet de commandes, Fugro a déclaré qu’il s’attend à une croissance continue des revenus, à une expansion des marges et à un flux de trésorerie disponible positif pour toute l’année 2022.

La direction restera concentrée sur la gestion de tout impact des incertitudes géopolitiques, des pressions inflationnistes et de la chaîne d’approvisionnement, a conclu la société basée aux Pays-Bas.

Pour en savoir plus sur les dernières nouvelles de Fugro, cliquez sur ICI.