La Norvège offrira 136 nouveaux blocs dans le prochain cycle de licences

Le ministère norvégien du pétrole et de l’énergie a annoncé son intention d’offrir jusqu’à 136 nouveaux blocs d’exploration pétrolière dans les 25e tour de licence.

Le ministère a déclaré mercredi que le 25e cycle de licences en Norvège ouvrirait huit nouvelles régions de la mer de Barents qui n'étaient pas disponibles pour l'exploration et une région de la mer de Norvège.

Ça vaut le coup
notant que sur les 136 blocs d'exploration pétrolière proposés, 125 se trouvent dans la région de Barents
Mer.

Ministre norvégien du pétrole et de l'énergie Tina Bru m'a dit: "Un accès régulier à de nouvelles zones d'exploration est crucial pour maintenir l'activité sur le plateau continental norvégien.

"En lançant le 25e cycle de licences, alors que nous avons le (APA 2020), l'industrie pétrolière et gazière accède à la terre dans des zones moins connues et bien connues. Les séries de licences sont l'un des piliers de la politique pétrolière».

Blocs de la mer de Barents dans le 25e cycle d'octroi de licences; Source: Ministère norvégien du pétrole et de l'énergie
Blocs de la mer de Barents dans le 25e cycle de délivrance des licences (en rose); Source: Ministère norvégien du pétrole et de l'énergie

Le principal objectif de la politique pétrolière de la Norvège est de faciliter la production rentable de pétrole et de gaz dans une perspective à long terme.

"Les derniers mois ont été particulièrement difficiles, tant pour les compagnies pétrolières que pour l'industrie de l'approvisionnement. Il est important de ne pas perdre de vue les perspectives à plus long terme d'une crise.

"Nous avons besoin de nouvelles découvertes pour maintenir l'emploi et la création de valeur à l'avenir. Je suis de bonne foi que les opportunités que nous offrons maintenant dans la mer de Barents et la mer de Norvège seront attrayantes pour les entreprises et contribueront à la création de valeur et à une activité accrues dans le nord au fil du temps», A ajouté Bru.

Les séries de licences numérotées en Norvège sont l'une des deux séries de licences égales sur le NCS et comprennent les zones géologiquement les moins connues du plateau.

Selon le ministère du Pétrole et de l'Énergie, il est très probable qu'il fasse de nouvelles découvertes importantes dans ces domaines. L'exploration dans ces domaines est cruciale pour maintenir le niveau de production et d'activité sur le NCS.

Blocs de la mer de Norvège dans le 25e cycle d'octroi de licences (en rose); Source: Ministère norvégien du pétrole et de l'énergie
Blocs de la mer de Norvège dans le 25e cycle d'octroi de licences (en rose); Source: Ministère norvégien du pétrole et de l'énergie

le
La Direction norvégienne du pétrole a procédé à une évaluation professionnelle du
quels domaines devraient être inclus dans le 25e cycle de licences.

Basé sur ceci,
le ministère a préparé une proposition d'annonce qui est maintenant envoyée pour
consultation publique.

Après le
la contribution des consultations est évaluée, le 25e cycle de licences sera annoncé
au cours de l'automne 2020. Une date limite de candidature pour le nouvel an est prévue
et l'allocation est attendue au cours du second semestre 2021.

La semaine dernière, la Norvège a annoncé le cycle de licences APA 2020 qui comprend les zones prédéfinies avec des blocs dans la mer du Nord, la mer de Norvège et la mer de Barents.

C'était
introduit en 2003 pour faciliter l'exploration dans les parties géologiquement matures
de l'étagère. Toutes les zones qui ne sont pas incluses dans la zone APA peuvent être incluses dans
un tour numéroté.