La troisième fois est-elle le charme d’un navire de forage que les propriétaires précédents ont annulé deux fois ?

L’entrepreneur de forage offshore Transocean a mis les roues en mouvement pour acquérir une participation dans un nouveau navire de forage en eau ultra-profonde de haute spécification, après avoir conclu une nouvelle coentreprise. Deux commandes de ce navire de forage, passées auprès du constructeur naval sud-coréen Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME), ont été annulées par les précédents propriétaires.

Transocean a révélé jeudi que l’une de ses filiales – avec Perestroïka et des fonds gérés par Lime Rock Management – avait formé une joint-venture appelée Liquila Venturesqui a convenu avec DSME d’acheter Coque 3623le nouveau navire de forage en eaux profondes anciennement connu sous le nom de Aquila ouestpendant environ 200 millions de dollars.

En outre, Transocean a confirmé avoir réalisé un investissement non majoritaire de 15 millions de dollars dans Liquila Ventures et conserver le droit exclusif de commercialiser et de gérer les opérations du nouveau navire de forage, qui devrait être livré par DSME dans le troisième trimestre 2023.

Le géant du forage en mer a souligné que le Hull 3623 est un navire de forage en eau ultra-profonde de septième génération, d’une charge au crochet de 1400 tonnes courtes, qui aura un grand espace de pont, des capacités de charge élevées et sera prêt pour la double pile.

Ce navire de forage est l’un des deux navires de forage – connu sous le nom de West Aquila et le Balance Ouest – qui ont été initialement commandés en 2013 par Seadrill. Les livraisons de ces deux plates-formes ont été reportées en 2016 pour le deuxième trimestre de 2018 et le premier trimestre de 2019. Cependant, le foreur offshore a annulé les contrats en mars 2018 en raison de sa mise sous protection du chapitre 11 en septembre 2017.

Après l’annulation par Seadrill, la société de forage offshore Northern Drilling de John Fredriksen a conclu des accords pour acheter les deux appareils de forage à DSME en mai 2018. Grâce à cela, le West Aquila et le West Libra devaient être livrés respectivement en janvier et mars 2021. Cependant, en mai 2021, le sort de ces deux plates-formes était encore incertain car aucun n’avait été livré à son nouveau propriétaire.

En août 2021, il est devenu clair que Northern Drilling ne deviendrait pas le nouveau propriétaire du navire de forage West Aquila car il a annulé son contrat de revente avec DSME en raison du retard de livraison ainsi que d’une rupture de contrat répudiatoire. Comme l’entreprise a également annulé la commande du deuxième navire de forage en octobre 2021, elle s’est retrouvée sans plate-forme dans sa flotte.

En ce qui concerne les perspectives de Transocean pour ses plates-formes, l’entrepreneur de forage offshore a révélé plus tôt ce mois-ci qu’il s’attend à ce que la demande reste élevée sur le marché du forage offshore, entraînant une nouvelle amélioration des tarifs journaliers et de l’utilisation de la flotte.