Le comité des transports de la Chambre finance les Grands Lacs clés

Le comité des transports et de l’infrastructure de la Chambre a approuvé mardi 1 milliard de dollars pour les infrastructures côtières de la Garde côtière américaine à l’échelle nationale et 350 millions de dollars pour un brise-glace lourd des Grands Lacs dans le cadre de son projet de loi de réconciliation budgétaire, une action que le groupe de travail maritime des Grands Lacs (GLMTF) a appelé  » excellente nouvelle pour les Grands Lacs.

La GLMTF a décrit le brise-glace lourd des Grands Lacs comme désespérément nécessaire et s’attend à ce qu’une partie des fonds d’infrastructure soit utilisée à bon escient pour remplacer et réparer les stations de recherche et de sauvetage en ruine des Grands Lacs et d’autres installations de l’USCG qui sont utilisées pour protéger les ports et les voies navigables des Grands Lacs.

La GLMTF considère un nouveau brise-glace lourd des Grands Lacs comme un pas dans la bonne direction pour corriger des années de dévastation économique lorsque les navires commerciaux ont été piégés dans la glace pendant des jours et incapables de livrer des cargaisons essentielles vitales à la sécurité économique du pays. Le brise-glace est également l’outil le plus précieux pour lutter contre les inondations causées par les embâcles sur les rivières de la région des Grands Lacs. Malheureusement, trop tard pour les résidents de la région de Détroit qui ont subi des dommages catastrophiques en février 2021 alors que le seul brise-glace lourd des Grands Lacs de l’USCG était en période de maintenance et incapable de répondre.

« Nous sommes très heureux de cette étape importante vers des progrès significatifs dans le maintien des voies de navigation commerciale sur les lacs pendant une plus grande partie de chaque année », a déclaré le président du Groupe de travail maritime des Grands Lacs, John Clemons, qui est le vice-président national des officiers maritimes américains, Grands Lacs. « Un nouveau brise-glace lourd nécessaire est crucial pour le commerce américain et étendra la capacité des laquiers battant pavillon américain à livrer les matériaux qui alimentent la fabrication américaine. L’AMO et l’American Maritime Officers Service continueront de travailler avec les membres du Congrès, nos travailleurs et notre industrie. partenaires du groupe de travail pour mener à bien ce projet. »

« Les capitaines, les officiers de pont et les pilotes appuient fortement et apprécient grandement la décision du comité des transports et de l’infrastructure de financer un nouveau brise-glace lourd sur les Grands Lacs. Un nouveau brise-glace multimissions est un atout extrêmement important qui est vitalement nécessaire sur les Grands Lacs pour aider à maintenir le flux du commerce et les travailleurs maritimes employés », Tom Bell, vice-président, United Inland Group – Great Lakes, Organisation internationale des capitaines, compagnons et pilotes.

« L’UES est très heureuse de voir que le financement pour le déglaçage des Grands Lacs est inclus dans le paquet qui a été balisé aujourd’hui. Il s’agit d’un problème de sécurité critique pour nos membres sur les Grands Lacs, et nous sommes impatients de voir ce financement être mis en œuvre dans loi », Michael Sacco, président du Syndicat international des marins.

« La Marine Engineers’ Beneficial Association applaudit le travail accompli au nom du House Transportation and Infrastructure Committee pour fournir le financement nécessaire à la construction d’un brise-glace des Grands Lacs. L’obtention de ce financement est une étape cruciale pour faciliter le commerce et la croissance à long terme de la région des Grands Lacs, ainsi que de nouvelles opportunités économiques qui aideront à faire progresser l’industrie maritime nationale », Adam Vokac, président, Marine Engineers’ Beneficial Association.

« Ces crédits sont extrêmement importants pour les Grands Lacs et l’économie nationale. Trois cent cinquante millions de dollars pour un brise-glace lourd des Grands Lacs s’amortira en quelques années car il déplace en toute sécurité les navires américains, maintient les ports et les installations des Grands Lacs ouverts aux affaires, protège les marins américains et les communautés côtières et assure des emplois à des centaines de milliers des travailleurs à terre », Jim Weakley, vice-président de GLMTF et président de la Lake Carriers’ Association.

« C’est un signal que les Grands Lacs sont importants pour le Congrès et la nation. Un autre brise-glace lourd des Grands Lacs est maintenant nécessaire pour maintenir la fiabilité des voies navigables du Wisconsin en tant que moyen le plus efficace de déplacer les matières premières critiques vers les installations de fabrication autour des Grands Lacs », Mark Ruge, président de la Domestic Maritime Coalition du Wisconsin.

« Les ports des Grands Lacs félicitent le Comité des transports et de l’infrastructure de la Chambre d’avoir inclus des fonds essentiels pour un nouveau brise-glace lourd des Grands Lacs dans son dossier de réconciliation. Le nouveau navire contribuera à garantir que les principales voies navigables restent ouvertes pendant les mois d’hiver. Cela se traduit par un système de navigation plus fiable, avec plus de commerce passant par nos ports et plus d’emplois dans nos communautés », Steve Fisher, directeur exécutif de l’American Great Lakes Ports Association.

« Port Milwaukee appuie fermement le financement fédéral d’un nouveau brise-glace des Grands Lacs », a déclaré Adam Tindall-Schlicht, président de la Wisconsin Commercial Ports Association et directeur de Port Milwaukee. « Les ports du Wisconsin servent des clients tous les jours tout au long de l’année, et les industries dépendent de la résilience et de la fiabilité des infrastructures maritimes, en particulier pendant les mois d’hiver. Un deuxième brise-glace améliorera les opérations de la Garde côtière américaine et s’avérera inestimable à la fois pour l’économie régionale et pour la sécurité continue sur les Grands Lacs.

« Les moyens de déglaçage modernes et fiables des Grands Lacs sont essentiels au maintien d’un flux sûr et efficace des cargaisons essentielles à la vie quotidienne en Amérique du Nord. Pendant trop longtemps, la nécessité et l’importance de ces atouts ont été négligées, ignorées ou marginalisées, au détriment non seulement des personnes et du commerce sur les Grands Lacs-Saint-Laurent. Voie maritime du Saint-Laurent, mais aussi à la sécurité nationale. L’enrichissement de la chaîne d’approvisionnement de l’Amérique du Nord est en retard, et un nouveau brise-glace des Grands Lacs est un élément important de cet effort », Deb DeLuca, directrice exécutive, Duluth Seaway Port Authority.

« L’autorité portuaire du comté de Detroit/Wayne appuie l’initiative d’un nouveau brise-glace des Grands Lacs », a déclaré Kyle Burleson, directeur des opérations portuaires de l’autorité portuaire du comté de Detroit/Wayne. « Le port de Détroit est un port actif toute l’année, mais bien sûr, les mois d’hiver offrent une grande incertitude quant aux conditions de glace sur les Grands Lacs. Alors que nous cherchons à saisir de nouvelles opportunités et à accroître notre soutien actuel aux industries de la fabrication, de la production d’électricité et de la construction de routes, la certitude offerte par un brise-glace supplémentaire pour garantir que les voies navigables restent ouvertes au commerce aidera le port à attirer de nouvelles entreprises et à fournir l’assurance aux clients du port que leur cargaison arrivera à temps et dans les limites du budget.

En outre, la législation prévoit le financement de subventions de l’administration maritime américaine aux petits chantiers navals et aux projets d’infrastructure portuaire, qui devraient également bénéficier à la région des Grands Lacs.

GLMTF est la plus grande coalition s’exprimant au nom de la communauté maritime des Grands Lacs, composée à la fois de syndicats et de directions représentant les exploitants de navires battant pavillon américain, les syndicats de navires et de débardeurs, les autorités portuaires, les expéditeurs de fret, les exploitants de terminaux, les chantiers navals et d’autres intérêts des Grands Lacs.

Vous pourriez également aimer...