Le géant brésilien du pétrole et du gaz change d’avis sur la vente d’un champ en eau profonde

L’opérateur pétrolier et gazier brésilien Petrobras a décidé de mettre un terme au processus de cession pour la vente de l’intégralité de sa participation dans un champ brésilien en eaux profondes à PRIO, ex-PetroRio. Cependant, cela n’affectera pas le processus de cession d’une autre concession, qui est actuellement en cours avec PRIO.

Petrobras a révélé jeudi que son conseil d’administration avait approuvé la fin du processus concurrentiel pour la vente du Concession Albacora, qui sera maintenu dans son intégralité dans son portefeuille. La société brésilienne négociait avec PRIO pour la vente du terrain, mais malgré les efforts des deux acteurs, « il n’était pas possible de converger vers des conditions qui refléteraient la valorisation de l’actif pour Petrobras. »

En conséquence, le géant brésilien poursuivra le projet de revitalisation d’Albacora, situé dans les eaux profondes du bassin de Campos, qui comprend le développement de la production du réservoir de Forno, situé dans le pré-sel d’Albacora. Selon Petrobras, ce projet prévoit la contractualisation d’une nouvelle plate-forme de type FPSO pour le champ en remplacement des deux unités de production – P-25 et P-31 – qui opèrent actuellement sur le terrain.

En outre, Petrobras a souligné que il « reste pleinement attaché à son programme de gestion active de portefeuille et renforce son engagement en faveur d’une large transparence des processus de désinvestissement ». La société a l’intention de continuer à réévaluer périodiquement son portefeuille d’actifs afin d’identifier ceux qui devraient être cédés ainsi que ceux qui devraient faire l’objet de ses investissements.

Petrobras a souligné que cette décision de mettre fin au processus de vente d’Albacora n’affecte pas la cession en cours du Champ Albacora Est pour lequel un contrat de vente a été signé avec PRIO le 28 avril 2022, le cabinet « reste déterminé à conclure cette transaction. »

Pour rappel, Petrobras a annoncé avoir reçu des offres fermes des consortiums PetroRio/Cobra et EIG Global Energies Partners/Enauta/3R Petroleum pour l’acquisition du Albacora et Albacora Leste domaines fin septembre 2021, affirmant que de telles offres pourraient dépasser 4 milliards de dollars pour les deux domaines.

Le mois suivant, le géant brésilien a informé dans un communiqué répondant aux spéculations des médias sur les meilleurs enchérisseurs qu’il n’avait pas pris de décision sur la proposition gagnante pour l’un ou l’autre des actifs, mais cela a changé en avril 2022 lorsque la vente a été convenue avec PRIO.

Dans une déclaration séparée, PRIO a confirmé avoir reçu un avis de Petrobras concernant la fin du processus de cession du champ Albacora, aucun accord n’ayant été conclu concernant l’évaluation de l’actif.

La société a expliqué qu’elle pensait qu’une transaction avec des valeurs proposées n’obtiendrait pas des taux de rendement et un profil de risque appropriés pour le projet malgré le potentiel d’Albacora, ainsi, la société a renforcé « son engagement envers la discipline financière et l’allocation du capital à des taux de rendement qui reflètent ses objectifs de création de valeur pour ses actionnaires. »

De plus, PRIO a également souligné que cette décision n’affecte pas le processus de transaction d’Albacora Leste, qui est toujours en cours d’évaluation par l’Agence nationale du pétrole, du gaz naturel et des biocarburants (ANP), dont l’approbation est attendue dans les prochains mois. Petrobras produit des hydrocarbures à Albacora Leste via le P-50 Navire FPSO.

Situé dans la zone nord du bassin de Campos, à des profondeurs d’eau allant de 1 000 à 2 150 m, à une distance d’environ 120 km de Cabo de São Tomé, le champ Albacora Leste couvre une superficie de 511,56 km2. Il est également situé à 23 km de l’autre champ de PRIO, Fradéoù l’entreprise travaille actuellement sur une campagne de revitalisation.

De plus, le joueur brésilien travaille sur le Champ Wahoo développement, dans le cadre de son projet de création d’un cluster de production via le raccordement entre les champs Wahoo et Frade. À cette fin, la société a foré deux puits sur le champ de Frade et a révélé en juillet 2022 qu’elle avait commencé la production à partir du premier. Le mois suivant, la firme a également confirmé le démarrage de la production du deuxième puits du plan de revitalisation de Frade.

En ce qui concerne les activités les plus récentes de PRIO, il convient de noter que la société a conclu un protocole d’accord (MOU) plus tôt ce mois-ci avec Prisma Capital pour le regroupement d’entreprises potentiel avec Dommo Energia.