Le gouvernement brésilien choisit deux autres candidats pour le conseil d’administration de Petrobras

Le gouvernement brésilien a nommé deux autres membres du conseil d’administration de Petrobras, qui seront votés lors de la prochaine assemblée générale extraordinaire.

Petrobras a déclaré mercredi dans un dépôt de titres avoir reçu une lettre officielle du ministère des Mines et de l’Énergie avec deux nominations pour les membres du conseil d’administration de la société.

Selon l’entreprise, le ministère des Mines et de l’Énergie a nommé Cynthia Santana Silveira et Ana Silvia Corso Matte.

Des deux, Santana Silveira est une travailleuse pétrolière et gazière expérimentée avec une longue carrière dans l’industrie. Plus particulièrement, elle a travaillé pour la major pétrolière Total pendant 17 ans. Corso Matte est avocat et a été administrateur des conseils d’administration de Cemig, Renova Energia et de la start-up Superjobs.

Ces deux nominations interviennent seulement deux jours après que le ministère brésilien des Mines et de l’Énergie et le ministère de l’Économie ont nommé six nouveaux membres du conseil d’administration de Petrobras.

Les six noms proposés étaient Joaquim Silva e Luna, Eduardo Bacellar Leal Ferreira, Ruy Flaks Schneider, Márcio Andrade Weber, Murilo Marroquim de Souza, et Sonia Julia Sulzbeck Villalobos.

Il est à noter que Villalobos était le seul candidat par le ministère de l’Économie tandis que les autres membres étaient nommés par le ministère des Mines et de l’Énergie.

Un autre fait intéressant est que deux des six noms proviennent de milieux militaires. Silva e Luna, l’homme nommé pour être également le prochain PDG de l’entreprise, est l’un d’entre eux. C’est un général militaire à la retraite qui dirigeait le barrage hydroélectrique d’Itaipu à la frontière avec le Paraguay. Il est également intéressant de noter qu’il n’a aucune expérience dans le domaine du pétrole et du gaz.

L’autre nom est Eduardo Bacellar Leal Ferreira, un amiral et jusqu’en janvier 2019 commandant de la marine brésilienne, mais contrairement à Silva e Luna, il a une expérience du pétrole et du gaz car il est l’actuel président de Petrobras. Deux d’entre eux – Márcio Andrade Weber et Murilo Marroquim de Souza – étaient auparavant employés à Petrobras pendant respectivement 16 et 23 ans.

Ces nominations sont le résultat de la décision de cinq membres actuels du conseil d’administration de démissionner en réaction réactionnaire à l’éviction du PDG actuel. Roberto Castello Branco par le président du Brésil Jair Bolsonaro.

À savoir, João Cox Neto, Nivio Ziviani, Paulo Cesar de Souza e Silva, Omar Carneiro da Cunha Sobrinho, et Leonardo Pietro Antonelli a déclaré plus tôt ce mois-ci qu’ils ne seraient pas candidats à une réélection à la prochaine assemblée générale annuelle, démissionnant de fait de la société.

Vous pourriez également aimer...