Le ministère de la navigation signe un protocole d'accord pour le développement des compétences dans le secteur portuaire et maritime

Afin de tirer parti de vastes opportunités d'emploi dans le secteur maritime et en vue de certifier leurs compétences, un protocole d'accord (MoU) a été signé numériquement entre le ministère de la Marine nationale et le ministère du Développement des compétences et de l'entrepreneuriat aujourd'hui.

Un protocole d'accord a été signé en présence du ministre du Développement des compétences et de l'entrepreneuriat, le Dr Mahendra Nath Pandey, et du ministre d'État chargé de la navigation (I / C) et du ministre des produits chimiques et des engrais, Shri Mansukh Mandaviya et Shri RK Singh, ministre d'État (I / C) / C) pour l'électricité et les énergies nouvelles et renouvelables, et le ministère du Développement des compétences et de l'entrepreneuriat et les hauts fonctionnaires.

S'exprimant à cette occasion, le Dr Mahendra Nath Pandey, ministre du Développement des compétences et de l'entrepreneuriat, a félicité le ministère de la Marine pour ses efforts visant à créer une main-d'œuvre prête à l'emploi en la qualifiant et en renforçant ses compétences conformément aux normes mondiales.

développement des compétences inde

Crédits d'image: pib.nic.in

«La vision de faire de l'Inde la capitale mondiale des compétences continuera de prospérer si nous travaillons ensemble et élaborons des stratégies pour améliorer l'accès et innover dans les domaines des compétences. Le transport maritime est un segment critique qui propulse le développement économique de notre pays. Ce partenariat stratégique avec le ministère de la marine marchande découle également de la même devise. Il vise la direction dans laquelle nos initiatives soutiennent nos effectifs en les qualifiant et en renforçant leurs compétences conformément aux normes mondiales. Je suis convaincu qu'avec l'assistance, la formation et la visibilité appropriées, nos jeunes atteindront de nouveaux sommets et contribueront à la croissance du secteur du transport maritime.

Shri Mansukh Mandaviya, Ministre d'État à la navigation (I / C) a exprimé sa gratitude pour le protocole d'accord, envers le ministère du Développement des compétences et de l'entrepreneuriat et a déclaré que ce partenariat offrira de vastes opportunités d'emploi et de meilleures perspectives aux jeunes des zones côtières. Ce protocole d'accord renforcerait l'engagement du développement de la communauté côtière dans le cadre du programme SagarMala du ministère de la Marine, a-t-il ajouté. Shri Mandaviya a déclaré qu'il nourrira la main-d'œuvre qualifiée pour le développement des ports et du secteur maritime en Inde et dans le monde.

«Nous sommes déterminés à renforcer la force économique de notre pays en améliorant les capacités de nos ports. Nous nous engageons également à résoudre les divers problèmes auxquels est confronté le secteur du transport maritime. Notre promesse est de constituer une main-d'œuvre qualifiée pour autonomiser nos jeunes, renforcer leur position dans un avenir axé sur la technologie et accélérer la croissance du secteur maritime. Le partenariat offrira de meilleures perspectives à nos candidats engagés dans le développement des ports et du secteur maritime. De plus, cela ouvrira des opportunités en Inde et sur les côtes internationales pour notre main-d'œuvre », a-t-il ajouté.

Conformément au protocole d'accord, le ministère du développement des compétences et de l'entrepreneuriat (MSDE) coopérera à l'élaboration du programme de cours, des normes professionnelles nationales, du contenu, etc. pour le tourisme de croisière, la logistique, la pêche, la construction navale, la réparation et la démolition des navires, le dragage, Chaîne d'approvisionnement offshore, etc., elle tirera également parti de ses infrastructures existantes telles que les ITI, les NSTI et les centres PMKK et PMKVY pour former la main-d'œuvre requise en fonction des lacunes de compétences des districts côtiers. MSDE aidera également à mobiliser le financement du secteur privé / RSE pour le développement des compétences dans le secteur portuaire et maritime et facilitera le secteur portuaire et maritime dans les accords d'EFTP signés pour le développement des compétences avec des partenaires internationaux.

Le soutien au financement de la mise en œuvre de diverses initiatives de qualification, le cas échéant et dans la mesure du possible, dans le cadre de la mission Sagarmala sera étendu par le ministère de la Marine nationale (MoS). Dans le cadre de ce partenariat, le MoS facilitera la mise en œuvre des activités liées au développement et à la mise à niveau des compétences non seulement par le biais d'institutions relevant du MoS et d'organes autonomes, mais également grâce à la participation du secteur privé.

Le MoS facilitera également l'identification et la disponibilité des infrastructures qui peuvent être utilisées pour le développement de centres de développement des compétences et l'utilisation des mêmes centres de formation in situ. Cela comprend le développement de 5 à 10 cabines d'expédition pour déployer une formation à distance et pratique par lequel au lieu d'investir dans le développement d'une infrastructure de formation en classe, certains navires peuvent être personnalisés avec des salles de classe mobiles pour déployer la formation dans les zones reculées.

Pour mettre en œuvre la formation professionnelle basée sur les besoins de l'industrie et l'aspiration des jeunes, le ministère de la Marine collabore avec différents ministères et agences qui sont impliqués dans la formation professionnelle depuis longtemps.Le développement des compétences des communautés côtières est un objectif important du Sagarmalaprogramme et un budget de Rs.100 Cr. a été alloué aux activités de développement des communautés côtières.

Résultats significatifs attendus dans le cadre du protocole d'accord

Faciliter le développement du secteur portuaire et maritime grâce à des accords d'EFTP signés pour le développement des compétences avec des partenaires internationaux

Fournir les meilleures pratiques des institutions pertinentes des secteurs public et privé en ce qui concerne les aides pédagogiques, l'apprentissage continu tout au long de la vie, la reconnaissance des acquis, la méthodologie d'enseignement, les qualifications, les crédits, l'utilisation de la technologie, les systèmes d'apprentissage et la recherche, etc. dans le domaine du développement des compétences

Faciliter l'amélioration des niveaux de compétence du personnel dans les domaines prioritaires grâce à la mise en place de centres de spécialisation commerciale / centres d'excellence en particulier pour le secteur portuaire et maritime

Mise en place de centres de développement multi-compétences pour des compétences de niveau supérieur en collaboration avec la DGT ou le NSDC via un modèle PPP pour la formation professionnelle

Facilitation de la formation des formateurs (ToT) et de la formation des évaluateurs (ToA) grâce à la collaboration avec les SSC concernés ou à travers tout autre mécanisme

Améliorer la qualité du travail dans les institutions sous MoS pour embaucher du personnel qualifié et certifié, mettre en place une politique d'incitation à la formation professionnelle et au certificat dans le processus de recrutement et la certification de RPL (reconnaissance des acquis de l'apprentissage) des personnes qualifiées / semi-qualifiées

Maximiser la formation en apprentissage en coordination avec le NSDC et la DGT, comme le permet la loi modifiée de 1961 sur les apprentis

Référence: pib.gov.in

<! –

->

Vous pourriez également aimer...