Le port d’Anvers-Bruges, premier port à introduire un certificat GDP pour la distribution de produits pharmaceutiques

La distribution de produits pharmaceutiques nécessite une manipulation spécifique. Cette méthode est définie dans les directives GDP (Good Distribution Practice). Le port d’Anvers-Bruges a été le premier port maritime au monde à traduire ces règles dans le domaine maritime afin d’opérer conformément à ces règles européennes GDP tout au long de la chaîne logistique. Les directives ont également été officiellement consignées dans un certificat délivré par SGS, qui a été présenté aux professionnels de l’industrie pharmaceutique lors d’une visite du port hier.

Les lignes directrices du PIB sont désormais inscrites dans le certificat

Les acteurs nationaux et étrangers du secteur des sciences de la vie et de la santé se sont réunis hier à Anvers pour un aperçu des coulisses du processus de distribution des produits pharmaceutiques au port. Au cours d’une visite des différentes étapes des opérations, des contrôles de sécurité au processus de chargement, ils ont vu comment le port d’Anvers-Bruges était devenu le premier port maritime PIB au monde.

Cela signifie que tous les maillons de la chaîne logistique, y compris les terminaux à conteneurs, peuvent fonctionner selon le standard des règles européennes des bonnes pratiques de distribution (BPD). GDP est un système d’assurance qualité. C’est ainsi que la qualité des produits tels que les médicaments, le plasma sanguin, les vaccins et le matériel médical transitant par le port est maintenue pendant le processus de distribution. De plus, la visite des professionnels de la pharmacie a été l’occasion rêvée d’annoncer que ces règles GDP sont désormais également inscrites dans un certificat officiel.

Certificat GDP pour la distribution de produits pharmaceutiques
Crédits : Port d’Anvers-Bruges

Traduction maritime

La base du certificat est les directives précédemment émises par le port d’Anvers-Bruges pour le fret en haute mer et la logistique portuaire des produits pharmaceutiques sensibles à la température. Celles-ci sont basées sur les normes mondiales de l’OMS, avec un accent particulier sur l’Europe et une traduction vers le secteur maritime. Le certificat est délivré par SGS, un organisme de certification de renommée internationale pour le secteur pharmaceutique. Les entreprises opérationnelles telles que les opérateurs de terminaux et les compagnies maritimes peuvent demander la certification, démontrant qu’elles apprécient la qualité dans tous les aspects de leur prestation de services.

Demande croissante de transport maritime par conteneur frigorifique

La Belgique est une plaque tournante majeure pour le secteur des sciences de la vie et de la santé, et de nombreuses multinationales y ont leurs bureaux. 1 médicament sur 6 exporté d’Europe part de Belgique, et la moitié de ces médicaments sont produits ici. En raison des coûts et de la durabilité, il existe une demande croissante pour le transport par cargo frigorifique au lieu du fret aérien. Avec 63 000 m² d’entrepôts conformes au GDP et 9 500 prises pour reefers, les plates-formes portuaires d’Anvers et de Zeebrugge peuvent jouer ici un rôle important.

Jacques Vandermeiren, CEO Port d’Anvers-Bruges : « Le fait que la chaîne logistique des produits pharmaceutiques pose des défis est devenu plus évident que jamais lors de l’épidémie de virus COVID-19. En tant que port, nous avons démontré le rôle essentiel que nous y jouons. Après la directive GDP, en tant que premier port maritime au monde, nous montrons au secteur pharmaceutique que nous prenons très au sérieux leurs besoins spécifiques avec ce certificat.

Annick De Ridder, Adjointe au Maire de la Ville d’Anvers et Présidente du Conseil d’administration du Port d’Anvers-Bruges : « Notre emplacement stratégique, les plus de 1.200 liaisons fixes, notre capacité frigorifique et surtout notre savoir-faire font de notre port une passerelle idéale pour le fret médical de haute qualité. Nous avons été le premier port maritime au monde à transposer les règles européennes des Bonnes Pratiques de Distribution dans le domaine maritime. Grâce à ce certificat, le transport de produits pharmaceutiques par reefer est une alternative à part entière au fret aérien et nous nous montrons précurseurs.

Eddy Weygaerts, LDO Vaccine Lead for EMEA : « Une grande partie de notre production a lieu en Belgique. Pour nous, en tant qu’expéditeurs, le maintien de la sécurité et de la qualité des produits dans la chaîne logistique est essentiel.​ Ce certificat qui répond spécifiquement aux besoins lors du transport en haute mer et de la manutention au port est donc une très bonne nouvelle pour nous et une confirmation des opportunités du transport par voie maritime.

Référence : Port d’Anvers Bruges

Dernières nouvelles sur l’expédition