Le processus de redémarrage de la vente sur le terrain brésilien n’est pas prévu pour Enauta à ce stade

Après l’échec de son accord d’exclusivité avec l’australien Karoon Energy, Enauta, acteur pétrolier et gazier brésilien, a révélé que la reprise de la vente d’une partie des parts d’un champ situé au large du Brésil n’était pas à l’ordre du jour.

En avril 2021, Enauta a dévoilé sa stratégie de recherche de nouveaux partenaires pour le développement du Champ d’Atlanta. La société brésilienne a fait le point sur ses progrès en mars 2022, lorsqu’elle a confirmé qu’elle était engagée dans des pourparlers avec Karoon Energy pour la vente potentielle de 50% de sa participation dans ce domaine.

Deux mois plus tard, Enauta a informé que Karoon Energy avait décidé de ne pas prolonger les négociations exclusives, ainsi, la firme a déclaré qu’elle entendait conserver l’intégralité de sa participation dans ce domaine pour le moment.

Dans un communiqué mercredi, Enauta a clarifié sa position concernant la vente de ce champ, expliquant qu’en ce moment elle a « il n’est pas prévu de rouvrir le processus de vendre sa participation directe dans le champ d’Atlanta.

Le joueur brésilien a en outre indiqué que les propositions non sollicitées peuvent être évaluées si elles représentent une création de valeur pour les actionnaires de l’entreprise.

Avec des réserves estimées à 106 millions de barils, le champ d’Atlanta est exploité par Enauta Energia, une filiale en propriété exclusive de la société, qui détient également une participation de 100 % dans cet actif.

Situé dans le bloc BS-4 dans le Bassin de Santosà 1 500 mètres de profondeur d’eau, le champ produit depuis 2018 via un Early Production System (EPS) – composé de trois puits connectés au FPSO Pétrojarl I. Des accords ont été signés en janvier 2022 avec Altera pour prolonger l’affrètement, l’exploitation et la maintenance de ce FPSO pour une durée supplémentaire pouvant aller jusqu’à deux ans.

Comme indiqué précédemment, un nouveau plan de développement et une extension contractuelle du contrat de concession de ce champ ont été récemment approuvés, prévoyant l’entrée du FDS, qui a été approuvé en février 2022. Le démarrage est prévu d’ici la mi-2024, initialement avec six puitsatteignant dix puits en 2029.

Le FPSO OSX-2 – pour lequel un accord d’achat a été conclu en février – est actuellement en cours de conversion en Dubai Drydocks World, grâce à un contrat qu’Enauta a signé avec le malaisien Yinson sur la base de la lettre d’intention (LoI) de décembre 2021.

Une fois la conversion terminée, le navire – nommé FPSO Atlanta – sera exploité sous ABS Class et il sera déployé sur le terrain d’Atlanta.

En ce qui concerne les accords de vente qui ont échoué, il convient de noter qu’Enauta a annoncé en janvier 2022 qu’elle conserverait son intérêt dans le Manati champ gazier au large du Brésil, car les conditions de la vente annoncée précédemment à Gas Bridge n’étaient pas remplies.