Catégories
Actualités maritimes

Le SMM se prépare pour le redémarrage de 2021

Aujourd'hui aurait été le jour où SMM 2020 aurait ouvert ses portes s'il n'y avait pas eu la pandémie de coronavirus. Au lieu de cela, les organisateurs du plus grand salon de l'industrie maritime se préparent pour la date reportée en février 2021.

"Bien sûr, toute l'équipe SMM est un peu triste que le salon ne commence pas aujourd'hui. Mais de plus en plus, ce regret cède la place à un sentiment d'anticipation d'un SMM plutôt unique en février 2021", déclare Claus Ulrich Selbach, Business Unit Directeur – Foires et expositions maritimes et technologiques à Hamburg Messe und Congress GmbH (HMC). «Nous sommes heureux d'annoncer que plus de 80% des exposants de SMM 2018 participeront à nouveau au SMM 2021.»

Le calendrier des salons internationaux, tout comme le reste du monde, a été bouleversé par la propagation du COVID-19. Aujourd'hui, après plus de six mois de paralysie complète, les premiers événements exposants se tiennent à nouveau, même si avec des restrictions et une portée limitée.

L'équipe de Selbach travaille actuellement sur un concept qui rendra le SMM 2021 possible – et sûr – à sa nouvelle date du 2 au 5 février malgré les restrictions imposées par la pandémie. Ils prévoient un salon hybride qui comprendra des exposants et des visiteurs sur place ainsi que des programmes en ligne pour tous ceux qui ne peuvent pas y assister.

«Nous essayons une foule de nouvelles idées et prévoyons de mettre en œuvre des formats jamais vus auparavant à SMM», rapporte Selbach, ajoutant: «Nous voulons nous assurer que les visiteurs et les exposants se sentiront à l'aise à SMM.

Être en mesure de s'assurer que des règles de distanciation sociale et une recherche de contacts fiable peuvent être mises en œuvre sur le lieu d'exposition est une réussite majeure pour les organisateurs de SMM. Cela signifie que les salons ne sont pas soumis à l'interdiction des événements majeurs qui restera en vigueur en Allemagne au moins jusqu'à la fin de cette année.

Dans environ un mois, SMM présentera à ses exposants un ensemble de directives de santé et de sécurité bien structurées qui suivent strictement les dispositions de l'ordonnance SARS-CoV-2 imposée par l'État et la ville de Hambourg (Hamburgische SARS-CoV-2- Eindämmungsverordnung). Il a été préparé par HMC en étroite collaboration avec le comité consultatif des exposants de SMM, les experts en santé et sécurité de plusieurs grands exposants et d'autres partenaires de SMM. Les directives de santé et de sécurité exigent une préinscription au salon, fixent une limite quotidienne maximale pour le nombre d'exposants et de visiteurs sur place, spécifient des allées plus larges et des cloisons en plexiglas sur les stands d'exposition, et stipulent le suivi des participants dans les halls d'exposition ainsi que de nombreuses autres précautions. les mesures.

«Dans les premiers jours de novembre, nous saurons enfin qui nous accompagne en février et si le SMM sera un événement hybride ou purement numérique. À partir d’aujourd’hui, les retours de l’industrie sont très positifs: plus de 80% des les exposants de 2018 veulent nous rejoindre en février. Et de nouvelles inscriptions continuent d'arriver », ont déclaré mardi les organisateurs dans une lettre aux participants inscrits.

"Bien sûr, nous sommes bien conscients que la pandémie continue de se développer de manière très dynamique et que personne ne sait quelle sera la situation l'année prochaine. Nous vous promettons que nous ferons tout notre possible pour y parvenir après une longue période de distanciation sociale. , le monde maritime se réunira à nouveau sur la plateforme la plus internationale que l'industrie ait à offrir », poursuit la lettre.

"Vous pouvez rencontrer le monde entier via Internet, mais ce n'est jamais la même chose que d'assister à un événement comme SMM où tous les membres de la communauté maritime se réunissent, réseautent et discutent des problèmes", déclare Sadan Kaptanoglu, président et président de la conseil d'administration de BIMCO, la plus grande organisation au monde pour les armateurs, les affréteurs, les courtiers et agents maritimes.

Klaus Deleroi, directeur général de Reintjes, l'un des principaux fabricants mondiaux de boîtes de vitesses pour navires, déclare: "Nous pouvons certainement travailler dans nos bureaux à domicile pendant un certain temps en utilisant tous les outils de communication numériques, mais faire de vraies affaires nécessite de voir et de parler. aux gens en vrai. Je suis heureux que SMM soit seulement reporté et non annulé. "

La pandémie a bouleversé le monde des salons. Mais un événement perturbateur peut ouvrir de nouvelles perspectives pour les hôtes, les exposants et les visiteurs. C'est pourquoi Selbach est optimiste quant à l'avenir: «Après la pandémie de coronavirus, les foires commerciales ne seront plus jamais comme elles étaient. Même lorsque les gens pourront à nouveau voyager sans restrictions, nous utiliserons les nombreuses options de l'ère numérique. Ils recèlent un grand potentiel tant pour les opérateurs de salons que pour les visiteurs. "