Les ports belges et allemands forment une alliance pour l’hydrogène vert

Le port belge d’Anvers-Bruges et l’allemand duisport ont signé un accord de coopération à long terme dans les domaines de la transition énergétique, y compris la chaîne d’approvisionnement en hydrogène, les connexions à l’arrière-pays et les infrastructures.

Avec l’aimable autorisation du port d’Anvers-Bruges

Le développement de solutions pour l’importation, le stockage et la distribution de hydrogène vert sous diverses formes est l’un des principaux piliers stratégiques de la coopération entre les deux ports.

L’objectif est de construire une communauté internationale chaîne d’approvisionnement pour l’hydrogène dans lequel les deux partenaires deviennent des hubs hydrogène centraux pour l’Europe.

Pour atteindre cet objectif, duisport et le port d’Anvers-Bruges travailleront à la mise en place d’une navette ferroviaire à haute fréquence en plus des raccordements prévus par pipeline et établiront le rail comme un « pipeline roulant ».

Alors que les deux ports visent neutralité climatique d’ici 2050, le développement d’équipements de manutention portuaire respectueux de l’environnement fait également partie de l’accord conjoint.

Pour duisport, la coopération avec le port d’Anvers-Bruges est considérée comme une autre étape importante dans l’expansion de son futur réseau.

Le port allemand a conclu des accords similaires avec les ports de Rotterdam et d’Amsterdam en mai et juin de cette année.

« Nos ports jouent un rôle clé dans leurs régions en tant que pôles logistiques et industriels de premier plan et sont déjà reliés par diverses liaisons multimodales. Dans le contexte des défis mondiaux actuels, il est logique que nous renforcions durablement notre réseau de partenaires européens et que nous coopérions encore plus étroitement »a déclaré le PDG de duisport Markus Bangen.

Jacques VandermeirenCEO du Port d’Anvers-Bruges, a ajouté : « L’importation, la transmission et la distribution de molécules vertes nécessitent des solutions à court, moyen et long terme. Le développement d’un système d’approvisionnement multimodal robuste sera fondamental pour concrétiser le changement. Et nous sommes ravis que duisport et le port d’Anvers-Bruges unissent leurs forces à cette fin.

Le port d’Anvers-Bruges abritera une usine d’hydrogène vert de 100 mégawatts qui sera construite par la société américaine d’hydrogène Plug Power. L’usine produira jusqu’à 12 500 tonnes par an d’hydrogène vert liquide et gazeux pour le marché européen à partir de 2025.

Le port est également devenu membre fondateur de la fondation allemande pour l’hydrogène vert H2Global qui devrait jouer un rôle clé dans la transition énergétique.

Suivez Clean Fuel d’Offshore Energy sur les réseaux sociaux :