Les travaux d’étude offshore et nearshore sont terminés pour le projet éolien écossais de 2 GW

Les développeurs du West of Orkney Windfarm ont terminé leurs études offshore et nearshore de 2022 pour la zone du projet, située à environ 25 kilomètres au large de la côte de Sutherland en Écosse.

Cette réalisation marquante couvrait des levés géophysiques et benthiques des fonds marins sur les 675 km2 zone d’accord d’option offshore, dans le but d’établir le modèle de terrain du projet et la carte des habitats.

De plus, des levés géophysiques et géotechniques côtiers ont été réalisés le long des corridors de câbles extracôtiers.

« Nous sommes ravis que les travaux d’étude des fonds marins aient été achevés en toute sécurité, dans les délais et dans les limites du budget, sans incident avec perte de temps. Cela laisse le projet idéalement placé pour faire avancer la conception de notre parc éolien et progresser avec nos demandes de consentement l’année prochaine comme prévu », a dit Stephen Kerr, Directeur de projet du West of Orkney Windfarm.

La campagne géotechnique comprenait 50 essais de pénétration au cône et 50 vibro-carottes le long du tracé du câble. Les navires de prospection côtière ont parcouru plus de 500 kilomètres au total, a déclaré Kerr.

Les relevés des fonds marins en mer ont commencé début avril 2022, les spécialistes des relevés des fonds marins Ocean Infinity utilisant leurs navires MV Remonter et MV Géo-Rangeropérant à partir de Scrabster Harbour.

Ocean Infinity était également responsable des travaux géotechniques peu profonds sur le corridor du câble tandis que le levé géophysique côtier a été réalisé par Spectrum à l’aide des navires. Spectre 1 et Spectre Nyquist et un drone aérien de photogrammétrie.

Les relevés d’oiseaux et de mammifères marins, qui se sont terminés en septembre, ont été effectués par HiDef Aerial Surveying à l’aide de caméras numériques à haute résolution montées sur des aéronefs.

Selon West of Orkney Windfarm, les informations recueillies maintiennent l’équipe du projet sur la bonne voie pour soumettre des demandes de consentement onshore et offshore l’été prochain.

Le projet de 2 GW est une coentreprise comprenant Corio Generation, TotalEnergies et Renewable Infrastructure Development Group (RIDG).

En janvier, le consortium a obtenu les droits dans le cycle de location ScotWind de Crown Estate Scotland pour développer le parc éolien au large de l’Écosse.

Des fondations à fond fixe et des sous-structures flottantes sont envisagées et les développeurs s’attendent à ce que le parc éolien commence à produire de l’énergie renouvelable d’ici 2030.

Inscrivez-vous à l’exposition et à la conférence sur l’énergie offshore :