L’Inde et la Norvège s’associent pour un secteur maritime vert

Le MoPSW (ministère des ports, de la navigation et des voies navigables) travaille avec diligence pour développer le secteur maritime en tant qu’objectif du MIV 2030. À cet égard, la 8e réunion du groupe de travail conjoint Norvège-Inde s’est tenue le 17 novembre 2022 à Mumbai. La réunion a été co-présidée par M. Rajesh Kumar Sinha, Secrétaire supplémentaire, MoPSW en présence de M. Amitabh Kumar, Directeur général de la navigation, Direction générale de la navigation, M. Kumar Sanjay Bariar, Addl. Directeur général de la navigation, Direction générale de la navigation M. Ajith Sukumaran, arpenteur en chef (I/c), Direction générale de la navigation M. Madhu Nair, président et directeur général, Cochin Shipyard Limited, ainsi que d’autres hauts fonctionnaires du MoPSW. La délégation norvégienne était conduite par le directeur général, M. Ottar Ostnes du ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Pêche.

Des discussions fructueuses ont eu lieu sur la coopération Norvège-Inde sur l’avenir maritime vert. Les deux gouvernements ont présenté leurs visions et plans pour un secteur maritime vert.

Des discussions fructueuses ont eu lieu sur la coopération Norvège-Inde
Crédits : PIB

Le secrétaire supplémentaire du MoPSW a souligné que le commerce maritime avec la Norvège remonte à 1600. Alors que la Norvège possède l’expertise technique dans le secteur maritime et que l’Inde a un énorme potentiel de développement du secteur maritime et un grand bassin de marins formés, ce qui fait des deux pays des partenaires naturels complémentaires.

Des réunions du groupe de travail conjoint Inde-Norvège sur les affaires maritimes se tiennent régulièrement. Le 7e JWG sur le transport maritime s’est tenu à Oslo en novembre 2019. Au cours de la 7e réunion, des questions concernant la coopération dans la construction navale, le renforcement des compétences des gens de mer et des navires respectueux de l’environnement ont été discutées.

Secrétaire supplémentaire MoPSW
Crédits : PIB

Lors de la 8e réunion maritime du JWG tenue le 18.11.2022, une discussion a eu lieu sur l’utilisation de carburants alternatifs comme l’ammoniac vert et l’hydrogène pour la navigation futuriste. Le programme norvégien de transport écologique a été couronné de succès et l’expérience et l’expertise ont été partagées lors de la réunion. La Norvège a déclaré qu’elle s’était engagée auprès de l’Inde pour des solutions à zéro émission.

L’Inde et la Norvège font partie du projet Green Voyage 2050, les deux parties ont convenu de la volonté, du dévouement, du partenariat et du renforcement des capacités pour atteindre des objectifs communs.

L’Inde est signataire de la Convention de Hongkong pour le recyclage des navires. Lors de la réunion d’aujourd’hui, l’Inde a demandé que la réglementation de l’UE n’empêche pas le recyclage des pays non européens conformes à la convention internationale. La Norvège a été priée de ne pas prolonger le recyclage des navires vers l’Inde car de nombreux investissements ont été réalisés par les recycleurs indiens.

L’Inde a insisté sur la coopération dans le domaine de la formation maritime dans les dernières technologies maritimes, par exemple. MASS etc. La partie indienne a demandé à la Norvège d’étendre la formation à bord des navires et la formation à bord des navires dans le domaine de la navigation dans les eaux polaires.

«Nous avons également discuté de la manière de développer davantage la formation et le recrutement des gens de mer. Nous avons besoin de gens de mer qualifiés et motivés pour équiper nos navires, et nous avons besoin d’avoir des femmes à bord », a ajouté le consul général de Norvège à Mumbai, M. Arne Jan Flølo.

« Le ministère des Ports, de la navigation et des voies navigables a préparé Maritime India Vision 2030 a identifié plus de 150 initiatives dans divers secteurs maritimes tels que les ports, la navigation et les voies navigables en se concentrant sur l’augmentation de la capacité, l’amélioration de l’efficacité opérationnelle, la croissance dans les secteurs liés à la construction navale, le recyclage et la réparation, qualité l’éducation maritime et également soutenir la croissance des secteurs naissants comme le tourisme de croisière dans le pays », a déclaré Addl. Secrétaire, MoPSW.

La délégation norvégienne participera également à INMARCO, au Green Shipping Conclave et à la conférence Maritime ShEO. La conférence Maritime ShEO est soutenue par la Norvège et axée sur la diversité et la durabilité maritimes, y compris l’égalité des sexes dans l’industrie maritime.

M. Ottar Ostnes, directeur général du Département de la politique maritime et du développement côtier, a invité une délégation indienne en Norvège pour la prochaine 9e réunion proposée du GTC.

Référence : PIB

Dernières nouvelles sur l’expédition