Location d’encres marines pour un parc d’énergie houlomotrice de 40 MW aux Bermudes

La société suédoise d’énergie houlomotrice Seabased a signé un contrat de location avec le gouvernement des Bermudes pour la construction d’un parc d’énergie houlomotrice de 40 MW.

Photo montrant la technologie d'énergie houlomotrice de Seabased (Avec l'aimable autorisation de Seabased)
La technologie de l’énergie des vagues de Seabased (Avec l’aimable autorisation de Seabased)

Avec une capacité de 40 MW, le parc alimentera le réseau de l’île, fournissant environ 10 % des besoins énergétiques des Bermudes, selon Seabased.

Il sera construit dans une zone louée située à quelques kilomètres au large de l’aéroport des Bermudes sur l’île Saint-Georges, a indiqué Seabased.

Dans le cadre du projet, Seabased a travaillé avec des parties prenantes aux Bermudes et est en train de finaliser un rapport d’impact environnemental (EIE).

« Le ministère de l’Environnement et des Ressources naturelles (DENR) a dirigé cette initiative. Il a tenu de multiples consultations avec les parties prenantes, notamment le ministère des Transports et le ministère des Travaux publics, le Conseil des ressources marines et le Conseil de la pêche commerciale », a déclaré le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur des Bermudes Walter Roban.

« Je suis convaincu que ce pilote sera un succès. Seabased a largement testé et affiné sa technologie, y compris deux parcs houlomoteurs de démonstration à grande échelle réussis », ajouta Roban.

Selon Roban, le DENR s’est efforcé de garantir que l’emplacement fournirait non seulement la quantité nécessaire d’énergie houlomotrice renouvelable, mais produirait également une perturbation minimale des voies de navigation, tout en répondant à plusieurs objectifs clés de durabilité et d’environnement.

Il s’agit notamment de trouver une approche équilibrée avec l’industrie de la pêche ; n’avoir aucun impact sur les baleines dans la région; ne pas nuire aux espèces protégées, y compris les coraux et les herbiers ; et éviter tout impact sur le patrimoine marin.

Des études antérieures ont montré qu’une augmentation possible de la biodiversité et des espèces de poissons souhaitables peut être obtenue au fil du temps en raison de la présence du parc dans la zone louée, selon Seabased.

L’EIA fait suite à l’accord signé Seabased avec l’Agence générale des Bermudes (BGA) pour livrer deux parcs d’énergie houlomotrice de 20 MW dans les Caraïbes en 2018. Le projet est dirigé par Wendall Brown, qui est également PDG de BGA.

Laurent Albert, PDG de Seabased, a déclaré : « Nous avons appris à connaître, respecter et apprécier le gouvernement des Bermudes et les représentants avec lesquels nous travaillons aux Bermudes. Ils ont démontré leur engagement audacieux, à la fois pour lutter contre le changement climatique et pour assurer la sécurité énergétique à partir d’une abondante ressource renouvelable locale – l’océan. Nous sommes ravis de travailler avec les Bermudes et avec M. Brown, qui a accepté d’être notre distributeur dans les Caraïbes.

« Ce sera la prochaine étape audacieuse de la transition des Bermudes vers les énergies renouvelables ainsi que du déploiement industriel de Seabased. Dans le même temps, il répondra aux besoins urgents d’un avenir énergétique durable et propre ».

Vous pourriez également aimer...