L’Ukraine accuse la Syrie d’avoir importé plus de 150 000 tonnes de céréales

Le premier navire battant pavillon de la Sierra Leone à quitter l’Ukraine à la suite d’un contrat visant à relancer les exportations de céréales du pays il y a deux semaines s’est approché dimanche du port syrien de Tartous. Deux sources maritimes de confiance ont été mentionnées après que Razoni, le navire, ait navigué avec le transpondeur éteint.

Razoni a quitté le port ukrainien d’Odessa le 1er août conformément au contrat entre Kyiv et Moscou, négocié par l’ONU et la Turquie. Pourtant, l’emplacement n’était pas clair les jours précédents sans le transpondeur.

La cargaison composée de 26 000 tonnes de maïs était destinée au Liban, qui connaît une crise économique massive qui a plongé près de la moitié de la population dans l’insécurité alimentaire.

L’acheteur initial a cependant refusé la livraison en raison de problèmes de qualité et le navire a mis le cap sur la Turquie, accostant le 11 août à Mersin.

Navire céréalier
Image à des fins de représentation uniquement

Lorsqu’il est reparti le lendemain, le transpondeur n’était pas allumé. Deux sources maritimes, dont une à Tartous, ont informé Reuters dimanche que le navire s’approchait du port du nord-ouest de la Syrie.

L’Ukraine a accusé la Syrie d’importer plus de 150 000 tonnes de ses céréales. L’allégation était que la Syrie avait pillé cela dans les entrepôts de l’Ukraine après l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022. La Russie, en revanche, a refusé de voler le grain de l’Ukraine.

L’Ukraine a décidé de couper toutes les relations diplomatiques avec la Syrie en juin 2022 après que Damas a reconnu l’indépendance de Donetsk et de Louhansk.

L’ambassade d’Ukraine au Liban a partagé une déclaration avec Reuters du ministère des Transports, mentionnant qu’elle n’était pas responsable du fret et des navires après son départ d’Ukraine et lorsqu’un navire est parti d’un port étranger.

La déclaration mentionnait que leur responsabilité était de rouvrir les ports maritimes pour permettre le fret céréalier, et c’est fait. Il a également ajouté qu’il n’avait aucune information concernant la position du navire ou la destination de la cargaison.

Par ailleurs, un responsable de l’ONU a rapporté qu’un navire affrété par l’ONU nommé Brave Commander est prêt à quitter bientôt l’Ukraine pour l’Éthiopie. Il s’agira également de la toute première cargaison d’aide alimentaire humanitaire à destination de l’Afrique, la Russie ayant envoyé des troupes en Ukraine dans le cadre de l’Initiative céréalière de la mer Noire.

Le premier navire chargé de blé ukrainien dans le cadre de l’accord est arrivé dimanche à Istanbul, a rapporté le Centre conjoint de coordination de la ville turque.

Références : Reuters, SwissInfo, Alarabiya News

Dernières nouvelles sur l’expédition