MAN aide BW LPG à compléter la modernisation des transporteurs à double carburant

L’opérateur de navires GPL coté à Oslo, BW LPG, a converti le moteur principal du navire « BW Malacca » en moteur bicarburant.

Dernière conversion de ce type pour une série de 15 transporteurs de GPL, le moteur de type MAN B&W 6G60ME-C9.2 du navire a été modernisé en un type bicarburant MAN B&W 6G60ME-C9.5-LGIP capable de fonctionner au mazout et au GPL.

Les travaux ont été effectués aux chantiers navals de Yiu Lian à Shenzhen, en Chine, parallèlement à l’amarrage prévu de cinq ans du navire et sous la supervision de MAN PrimeServ, la division après-vente de MAN Energy Solutions. Le BW Malacca a depuis passé des essais en mer.

Selon MAN, avec le GPL comme carburant marin, les rendements de production des transporteurs de GPL BW augmentent d’environ 10 % par rapport au mazout, ce qui générera à son tour des gains notables dans l’économie totale de carburant du voyage.

En termes de coûts, selon MAN, le GPL est également une meilleure option que le mazout conforme, avec des perspectives d’économies à vie élevées.

« En exploitant le GPL comme carburant marin, les navires de BW LPG bénéficient d’économies dues à une consommation de carburant réduite et à une flexibilité totale du double carburant, ce qui protège contre la sensibilité des prix aux fluctuations des prix du carburant après 2020. En outre, la possibilité d’utiliser le fret GPL comme une source de carburant supplémentaire réduit également le temps et les frais de ravitaillement en carburant », a déclaré MAN.

L’exploitation de la propulsion GPL se traduit par des moteurs plus propres, plus efficaces et moins chers à entretenir. De plus, la flexibilité énergétique des moteurs à double carburant assure une redondance complète pour des opérations ininterrompues, a déclaré MAN.

Par rapport aux carburants conformes à 2020, l’utilisation du GPL comme carburant réduirait : les SOx de 99 %, le CO2 de 15 %, les NOx de 10 % et les particules de 90 %.

Pont de Berg, Le vice-président exécutif (technique) de BW LPG, a déclaré : « Nous n’aurions pas pu réaliser ce projet ambitieux seuls. Notre succès repose sur une étroite collaboration avec de nombreux experts dans leur domaine – MAN Energy Solutions et Yiu Lian Dockyards sont deux des nombreux partenaires que nous remercions pour leur soutien au fil des ans. BW LPG sert désormais ses clients avec la plus grande flotte au monde de transporteurs GPL à propulsion bicarburant GPL. Propulsés au GPL, ces navires permettent non seulement de réaliser des réductions tangibles des émissions de carbone, mais contribuent également à nos résultats en termes d’économies sur les dépenses de carburant conformes dans une situation d’approvisionnement à coût élevé.15 transporteurs GPL BW ont maintenant vu leurs moteurs de type MAN B&W 6G60ME-C9.2 modernisés en types bicarburant MAN B&W 6G60ME-C9.5-LGIP capables de fonctionner au mazout et au GPL

Michel Petersen, vice-président principal et responsable de PrimeServ Danemark chez MAN Energy Solutions, a remercié BW LPG et Yiu Lian Dockyards pour leur excellente coopération et a déclaré : « C’est très satisfaisant que cette série de conversions ait été conclue avec succès avec toutes les options exercées et dans les délais convenus. – malgré les restrictions pandémiques. La modernisation de ces navires évite également la construction inutile de tonnage supplémentaire.

MAN Energy Solutions a déclaré que les moteurs ME-LGIP ont maintenant dépassé les 120 commandes, dont 35 sont déjà en service, la grande majorité des commandes en cours pour les transporteurs de GPL de plus de 30 000 mètres cubes avec la technologie ME-LGIP, permettant à ces navires d’utiliser leur propre cargaison comme le carburant.

Petersen a déclaré : « En tant que carburant à faible émission de carbone, le GPL est en passe de devenir le nouveau standard du marché dans ce segment. Alors que nous nous dirigeons vers un avenir sans carbone dans le cadre d’une forte poussée mondiale vers la durabilité, ces conversions présentent notre portefeuille de moteurs bicarburant qui est à l’épreuve du temps pour gérer tous les carburants alternatifs qui prendront de l’importance dans les décennies à venir.