Neptune Energy supprimera 400 emplois par rapport à Covid-19 et fera baisser les prix du pétrole

La société pétrolière et gazière Neptune Energy a décidé de remodeler la taille de son organisation mondiale en raison de l'impact combiné de la pandémie de Covid-19 et de l'anticipation d'une baisse des prix des matières premières sur une plus longue période.

Un porte-parole de Neptune a déclaré à Offshore Energy qu'environ 400 rôles dans neuf pays seront affectés par cette décision.

La moitié de ces postes seront des postes de personnel et l'autre moitié des postes d'entrepreneur.

Le porte-parole a noté que les rôles concernés seraient basés au bureau et que les opérations ne seraient pas affectées par ces propositions.

«La décision de faire ces propositions n'a pas été prise à la légère et fait suite au report des activités de projet et d'exploration pour réduire les coûts cette année, comme nous l'avons annoncé lors de nos résultats annuels en mars.

"Les défis auxquels est confrontée l'industrie mondiale du pétrole et du gaz sont clairs et nous savons que nous devons prendre de nouvelles mesures pour émerger plus fort et être en mesure de continuer à contribuer positivement aux besoins énergétiques de la société", Neptune Energy a déclaré dans la déclaration aux médias.

La société a également noté que les modifications apportées reflétaient désormais la structure requise à l'avenir.

Dans une lettre aux employés de Neptune, le PDG de Neptune Maison Jim m'a dit: «L'impact combiné de la pandémie et de la chute soudaine et brutale des prix des matières premières signifie que nous devons regarder notre entreprise différemment et nous assurer que nous ne sommes pas seulement en forme pour l'instant, mais adaptés à des perspectives différentes à l'avenir.

«Notre ensemble d'activités s'est modéré et, malheureusement, cela signifie que nous devons également remodeler la taille de notre organisation en conséquence».

House a également ajouté: «Comme toutes les sociétés énergétiques, Neptune a été impacté, avec des revenus cette année – et probablement l'année prochaine – qui devraient être en baisse par rapport à ce qu'ils étaient l'an dernier. En réponse, nous avons réussi à augmenter notre facilité de prêt, à réduire nos dépenses dans l'ensemble de l'entreprise d'environ 30% cette année et nos actionnaires ont convenu de ne pas recevoir de dividende en 2020.

«Dans la mesure où ces mesures nous ont prises, il est clair que nous devons prendre des mesures supplémentaires alors que nous sommes confrontés à un avenir qui devrait très probablement connaître une baisse des prix des produits de base pendant une plus longue période. On ne sait pas quand la demande d'énergie se rétablira complètement et à quel niveau les prix des matières premières seront.

«Bien que beaucoup de choses soient incertaines, nous savons que nous devons agir maintenant pour que Neptune émerge plus fort et continue d'apporter une contribution précieuse aux sociétés et aux communautés où nous travaillons».