Catégories
Actualités maritimes

« Not Welcome » – L’Australie interdit à Assouan de transporter des vraquiers pendant 18 mois – gCaptain

Un vraquier battant pavillon panaméen exploité par la compagnie maritime qatari Aswan Shipping a été banni des ports australiens pendant 18 mois à la suite d’une longue détention au contrôle de l’État du port pour des conditions «épouvantables» à bord.

L’Autorité australienne de la sécurité maritime a déclaré que le Movers 3 avait été interdit après avoir corrigé des problèmes mécaniques et d’enquête en suspens. Movers 3 avait été arrêté au mouillage au large de Weipa, dans l’extrême nord du Queensland, depuis début mars pour ne pas avoir effectué des visites régulières du navire et pour des conditions de travail et de vie déplorables à bord.

Les problèmes en suspens, à savoir le remplacement des évents de tête de ballast mal entretenus et les relevés des navires mis à jour, ont finalement été résolus cette semaine et l’AMSA a immédiatement prononcé l’interdiction de 18 mois lui interdisant d’entrer dans les ports australiens.

Le directeur général adjoint de l’AMSA, Sachi Wimmer, a déclaré qu’Assouan Shipping avait fait preuve d’un mépris total pour ses obligations de fournir des conditions de travail et de vie décentes à ses marins, et n’avait pas veillé à ce que ses navires soient entretenus afin qu’ils soient sûrs pour l’équipage et l’environnement marin australien. .

«La négligence d’Assouan Shipping a eu pour résultat deux mois difficiles pour les marins de Movers 3, sans parler de l’effort requis par de nombreuses organisations pour les soutenir pendant cette période», a déclaré Wimmer.

«Nous tenons Aswan Shipping pour responsable, elle doit intensifier et remplir ses obligations en tant que propriétaire de navire et opérer de manière responsable si elle veut faire du commerce dans les ports australiens à l’avenir», a-t-elle ajouté.

Wimmer a également remercié les différentes parties impliquées qui avaient aidé là où Aswan Shipping avait échoué, notamment en organisant une aide alimentaire et sociale pour les gens de mer touchés.

«L’interdiction de Movers 3 devrait servir de rappel brutal à l’industrie maritime que l’AMSA ne tolérera ni n’acceptera de navires inférieurs aux normes dans les eaux australiennes», a déclaré Wimmer.

L’interdiction intervient alors qu’un autre des navires d’Assouan Shipping, nommé Maryam, reste en détention à Port Kembla pour des problèmes similaires après une inspection de l’AMSA en février. Une action supplémentaire sur le Maryam semble probable.

«Les opérateurs de navires comme Aswan Shipping ne sont pas les bienvenus dans les eaux australiennes», a déclaré Wimmer.

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF) a écrit en mars un article cinglant sur la situation en mars intitulé «La moitié de la flotte d’Assouan sur la liste noire dans l’eau chaude alors que l’Australie retient deux navires», Que nous vous encourageons à lire.