Novige lance une nouvelle campagne de tests offshore pour le dispositif à vagues NoviOcean

La société suédoise d’énergie houlomotrice Novige a déployé son dispositif d’énergie houlomotrice NoviOcean au large de Stockholm pour une nouvelle série de tests.

Dispositif NoviOcean à l'échelle testé dans l'archipel de Stockholm (avec l'aimable autorisation de Novige)
Dispositif NoviOcean à l’échelle testé dans l’archipel de Stockholm (avec l’aimable autorisation de Novige)

L’appareil NoviOcean à l’échelle 1:5 a été déployé dans l’archipel de Stockholm au début du mois de mars, où il restera pendant 10 semaines et sera soumis à divers essais.

Selon Novige, les tests seront axés sur la durabilité et l’usure de l’appareil, son système de contrôle amélioré, sa sortie, ses amarres et sa capacité à fonctionner entièrement à distance.

L’objectif principal est de confirmer que tous les systèmes peuvent fonctionner sans problème majeur, ainsi que de valider les données de performance du banc d’essai de l’Université KTH où il fonctionne depuis l’automne 2021.

Pour rappel, Novige a obtenu 550 000 € de l’Agence suédoise de l’énergie pour le projet de collaboration avec l’Université KTH afin d’affiner le système et les machines de flotteur et de prise de force (PTO) de NoviOcean, d’augmenter l’efficacité et de prolonger la durée de vie de divers composants.

De plus, les essais au large de Stockholm serviront à vérifier les données recueillies lors de la campagne d’essais en cuve à houle Novige menée au Laboratoire de recherche en hydrodynamique, énergétique et environnement atmosphérique (LHEEA) de l’ECN en France à l’été 2021.

La campagne de test de deux semaines a permis à Novige de vérifier le potentiel de son appareil NO500 de 500 kW à grande échelle, ainsi qu’une conception améliorée du flotteur de l’appareil.

Le dispositif NoviOcean est un convertisseur d’énergie des vagues flottant absorbant les points non résonnants qui extrait l’énergie du mouvement vertical des vagues. Il est composé de deux sous-systèmes principaux – le « flotteur rectangulaire » et la « prise de force inversée de la centrale hydroélectrique ».

Novige prévoit de développer et de déployer la première unité NoviOcean à grande échelle d’ici 2024/25 avec un coût total de 5 millions d’euros – une fraction de ce que d’autres développeurs d’énergie houlomotrice ont utilisé jusqu’à présent, affirme la société.

Selon Jan Skjoldhammer, fondateur et PDG de Novige, à condition d’avoir plus de subventions et/ou de partenaires, des modules complémentaires pour les futurs clients seront étudiés et développés.

«Cela comprend 600 m² de panneaux solaires, un stockage de batterie embarqué pour fournir plus aux heures de pointe, ainsi qu’un système pour extraire également l’énergie simultanément des petites vagues de vent.

« La production et le stockage d’hydrogène à bord sont une option une fois cette partie terminée. Le flotteur assez grand rend ces options possibles », Skjoldhammer mentionné.


Suivre Offshore Energy – Marine Energy


Vous pourriez également aimer...