Ocean Energy Europe applaudit l’objectif proposé par l’UE pour les énergies renouvelables « innovantes »

Une association industrielle représentant le secteur européen de l’énergie océanique, Ocean Energy Europe, a salué le nouveau rapport qui soutient l’appel du Parlement européen pour qu’au moins 5% de la nouvelle capacité d’énergie renouvelable provienne de technologies innovantes d’énergie renouvelable.

Illustration/L'hydrolienne de Sabella (Avec l'aimable autorisation d'Ocean Energy Europe)
Illustration/L’hydrolienne de Sabella (Avec l’aimable autorisation d’Ocean Energy Europe)

Le rapport, publié par le Association des centres européens de recherche sur les énergies renouvelables (EUREC)démontre que la Objectif d’innovation de 5 % est bien formulé et peut être mis en œuvre via les lois européennes existantes, et en s’appuyant sur des approches déjà utilisées dans certains États membres de l’UE, selon Énergie océanique Europe.

L’association ‘soutient avec enthousiasme’ cet objectif, car il s’attend à ce qu’il accélère la commercialisation de nouvelles technologies d’énergie renouvelable de haute qualité fabriquées en Europe, y compris énergie océanique.

La modification proposée s’inscrit dans le cadre du processus de révision de la directive sur les énergies renouvelables (RED III) qui prévoit porter la part des énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie de l’UE à 45 % d’ici 2030.

La prochaine étape des négociations avec les États membres de l’UE doit maintenant fixer ce nouvel objectif et offrir l’avenir énergétique que l’Europe mérite, selon Ocean Energy Europe.

Le rapport EUREC explique également pourquoi les énergies renouvelables innovantes sont cruciales pour Sécurité d’approvisionnement et faire baisser les prix de l’énergiecar ils utilisent des ressources indigènes et peuvent fournir un meilleur équilibre entre l’offre et la demande d’électricité en Europe.

Aussi, technologies innovantes d’énergies renouvelables contribuerait à la fin de la dépendance aux énergies fossiles en créant un système énergétique plus flexibletout en créant nouveaux secteurs industriels, travauxet opportunités d’exportation pour les États membres de l’UE, indique le rapport.

En outre, le rapport constate que le Parlement européen ‘Objectif de 5 % pour les énergies renouvelables innovantes » proposition appropriée, car un objectif indicatif donnerait de la visibilité à la technologie innovante des énergies renouvelables et à ses besoins, tout en permettant Les États membres de l’UE doivent définir leur propre vision du caractère innovant d’une technologie d’énergie renouvelable – sens « une technologie qui n’est pas considérée comme innovante dans un pays, peut toujours être considérée comme innovante dans un autre ».

Le rapport a été rédigé par EURECavec le soutien de Cleantech pour l’Europe, Stratégie Climat, Association européenne pour le stockage de l’énergie (EASE), Fédération européenne des énergies renouvelableset Futurs architectes des technologies propres.

Abonnez-vous et suivez

Energie Offshore – Energie Marine LinkedIn