Oldendorff enverra les plus grands transporteurs pour charger des grumes depuis la Nouvelle-Zélande

La compagnie maritime allemande Oldendorff Carriers et le fournisseur de services maritimes néo-zélandais South Pacific Shipping (SPS) ont finalisé un accord qui verra bientôt « les plus grands navires à avoir jamais fait escale en Nouvelle-Zélande pour le chargement de grumes ».

Comme informé, Oldendorff Carriers a conclu deux accords qui amèneront les navires Post-Panamax à charger des grumes depuis Tauranga. Dans les deux cas, la société fournira des navires qui feront plus de 30 000 tpl de plus que le plus gros navire actuel à avoir chargé des grumes en provenance de Nouvelle-Zélande.

Le premier navire à charger devrait être le transporteur de 92 759 tpl MV Clemens Oldendorff, qui doit être chargé de Tauranga fin octobre ou début novembre 2021.

Les grumes proviennent de Pacific Forest Products (PFP) et proviennent entièrement de forêts de plantation durables. Les plus gros navires permettront à ISO Stevedoring d’utiliser leurs nouvelles grues à terre de grande capacité, améliorant à la fois les vitesses de chargement et la sécurité des manutentionnaires. Le navire transportera les grumes depuis le port de Tauranga sans aucune fumigation ni arrimage de la cargaison en pontée, selon la société.

« Un Post-Panamax transportera sous le pont deux fois le volume d’un enregistreur conventionnel, mais ne nécessitera aucune fumigation au bromure de méthyle car aucune bûche ne sera transportée sur le pont. Cet accord est également bon pour l’environnement », Cameron Mackenzie de SPS a déclaré.

« Non seulement ce sera le plus gros navire à charger des grumes en provenance de Nouvelle-Zélande, mais le chargement d’un navire sans engrenage est également une première pour l’industrie d’exportation de grumes néo-zélandaise. Notre objectif est de rendre la chaîne d’approvisionnement aussi efficace que possible tout en maximisant le débit du port, ainsi qu’en minimisant l’empreinte environnementale du transport des grumes.

Les partenaires ont également révélé que l’accord avait été négocié par Bruce McFarlane de Braemar ACM.

« Nous avons vu une opportunité de réunir deux acteurs majeurs du commerce des grumes et du transport de vrac sec pour créer de nouvelles économies d’échelle grâce à l’utilisation des nouvelles grues mobiles à terre et des navires plus grands à Tauranga », a commenté McFarlane.

Si le processus de chargement se déroule comme prévu et que les taux de fret restent proportionnels aux niveaux actuels, SPS a déclaré que la société chercherait à affréter d’autres navires Panamax pour profiter des gains continus obtenus grâce à l’efficacité et à la sécurité de la chaîne d’approvisionnement.

En juin 2021, Oldendorff a annoncé son intention de poursuivre ses efforts d’expansion de sa flotte avec une nouvelle série d’accords commerciaux avec des partenaires japonais.