Parc éolien offshore Northwester 2 terminé

Le parc éolien Northwester 2 de 219 MW est achevé et alimente désormais le réseau électrique belge par l'ensemble de ses 23 éoliennes pleinement opérationnelles produisant chacune 9,5 MW.

Ce parc éolien, détenu par Parkwind (70%) et Sumitomo (30%) est le premier à utiliser les turbines MHI Vestas V164-9,5 MW en exploitation commerciale. La première turbine a été installée en décembre 2019.

Il s'agit du septième parc éolien de la mer du Nord belge, qui porte désormais la capacité totale d'énergie offshore à 1 776 MW et rapproche la Belgique de l'objectif de fournir 10% de la demande d'énergie éolienne offshore d'ici la fin de 2020, a déclaré Parkwind jeudi. .

Peter Caluwaerts, directeur de projet de Parkwind, a déclaré: "Alors que nous commencions la construction en mer de notre quatrième parc éolien en juillet de l'année dernière, nous ne pouvions pas imaginer les circonstances dans lesquelles nous achèverions ce projet. Suite aux fortes tempêtes de l'hiver causé une perturbation temporaire, le déclenchement de la pandémie de COVID-19 nous a obligés à faire face à un niveau d'incertitude sans précédent. Nous avons réussi à garder le projet sur la bonne voie. "

"Après un excellent dialogue avec le gouvernement belge et une grande collaboration avec nos entrepreneurs, toutes les procédures d'exploitation ont été repensées pour poursuivre les travaux de construction, assurer la santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées et garantir leur retour en toute sécurité au cours de ce COVID-19. pandémie. "Aujourd'hui, nous pouvons fièrement dire" nous l'avons fait ". a commenté Peter Caluwaerts, directeur de projet de Parkwind,

«« Nous sommes reconnaissants à chaque individu qui a contribué à la réalisation opportune et – surtout – sûre du projet Northwester 2. Tout le monde a fait preuve de compétences exceptionnelles en résolution de problèmes, de courage, de résilience et de détermination pour mener à bien ce projet. »

Maintenant que Northwester 2 est terminé, Parkwind a déclaré que son orientation se déplacerait vers l'exportation de son expertise offshore à l'international.

"Arcadis Ost 1 (Allemagne) et Oriel (Irlande) sont tous deux en développement et apporteront 577 MW supplémentaires de capacité à son portefeuille tandis que d'autres opportunités en Europe, en Asie et en Amérique du Nord sont à l'étude", a déclaré Parkwind.