Catégories
Actualités maritimes

Petronet LNG réalise un bénéfice record au cours de l'exercice 2019-2020

Petronet LNG, le plus grand importateur indien de gaz naturel liquéfié, a déclaré un bénéfice record après impôts ainsi qu'une activité de terminaux de GNL au cours de l'exercice se terminant le 31 mars 2020.

Au cours de l'exercice sous revue, Petronet LNG a déclaré un bénéfice après impôt (PAT) de 26,98 milliards de roupies indiennes (357,15 millions de dollars), contre 21,55 milliards de roupies indiennes (285,30 millions de dollars).

Petronet LNG a indiqué qu’il s’agit du bénéfice annuel record de la société.

Le bénéfice après impôts pour le trimestre en cours a été déclaré à 3,59 milliards de roupies indiennes (47,5 millions de dollars), contre 6,75 milliards de roupies indiennes (89,3 millions de dollars) et 4,40 milliards de roupies indiennes (58,2 millions de dollars) pour le trimestre précédent et le trimestre correspondant, respectivement.

Les solides résultats financiers de 2019-2020 ont été attribués à l'augmentation des volumes traités au terminal de Dahej avec l'augmentation de la capacité et une meilleure efficacité des opérations.

Terminaux GNL affichant les volumes les plus élevés

Le terminal de Dahej a fonctionné à environ 103% de sa capacité nominale et a traité 885 billions d'unités thermiques britanniques (tBtu) de GNL, le résultat annuel le plus élevé pour l'entreprise. Cela se compare aux 820 tBtu traités au cours de l'année précédente.

Le volume global de GNL traité par la société au cours de l'année en cours était de 928 tBtu, le plus élevé jamais enregistré en un an, contre 844 tBtu traités l'année précédente.

Le terminal de Kochi a traité 43 tBtu au cours de l'année en cours contre 24 tBtu l'année précédente, a déclaré Petronet LNG.

Au cours du trimestre clos le 31 mars 2020, le terminal de Dahej a traité 206 tBtu de GNL contre 222 tBtu traités au trimestre précédent et 199 tBtu traités au trimestre correspondant l'an dernier.

Le volume total de GNL traité par la société au cours du trimestre en cours était de 219 tBtu, par rapport au volume de GNL traité au trimestre précédent et correspondant, qui s'élevait respectivement à 233 tBtu et 205 tBtu.

Petronet LNG déploie son plan de développement des infrastructures de ravitaillement

La société a indiqué dans un communiqué qu'elle avait appelé les sociétés compatriotes de commercialisation du pétrole (OMC) et d'autres entités autorisées de distribution de gaz de ville (CGD) à développer des stations de ravitaillement en GNL.

La société envisage de développer une infrastructure de ravitaillement en GNL en trois phases qui ajouterait jusqu'à 1000 installations une fois le projet terminé au-delà de 2023.

La première phase verrait le développement de 50 installations par le biais d'un projet pilote sur le corridor ouest et les corridors sud jusqu'en 20020 et 2021.

La deuxième phase porterait le nombre cumulé de stations-service de GNL à 300 grâce au développement des quadrilatères dorés de l'Inde, des corridors Nord-Sud et Est-Ouest, jusqu'en 2022-2023.

La troisième phase débuterait au-delà de 2023, ce qui porterait le nombre de stations-service à 1 000 et développerait un réseau de distribution de GNL à l'échelle de l'Inde, a déclaré Petronet LNG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *