PONANT Navire d’Exploration Collecting Arctic

Le nouveau navire d’exploration à vocation scientifique de PONANT a commencé à collecter des données sur l’océan Arctique avec à son bord le système de mesure d’eau multi-paramètres FerryBox de l’ingénierie -4H-JENA.

Le système est désormais utilisé pour évaluer le rôle du réchauffement climatique et de la fonte des glaciers sur l’augmentation du niveau d’oxygène dans les océans à bord du Commandant Charcot de PONANT, le seul brise-glace de luxe au monde, un navire hybride-électrique propulsé au gaz naturel liquéfié.

Un concept unique avec un impact environnemental minimal en raison de son énergie verte et de ses systèmes de propulsion, Le Commandant Charcot offre un environnement luxueux aux clients en quête d’aventure loin des destinations de croisière traditionnelles en plus de fournir de vastes installations pour des projets scientifiques avec deux laboratoires de recherche, dont l’un est ouvert sur la mer.

Installé ce printemps par les techniciens d’ingénierie de -4H-JENA lors d’une escale à Cherbourg, en France, après le voyage inaugural du navire en Antarctique et avant le premier voyage vers le pôle Nord, les paramètres de mesure de la FerryBox du Commandant Charcot incluent des éléments de base tels que la température, la salinité et le son vitesse, en plus des mesures qui déterminent la concentration d’oxygène dissous et de CO2, ce qui donne un aperçu de la productivité biologique et de la distribution de la concentration de CO2. Ce dernier est particulièrement important pour l’étude du réchauffement climatique, de l’acidification des océans et de la fonction d’absorption du CO2 des océans.

Avec son voyage inaugural dans l’Arctique débutant début juin et une saison 2022 à guichets fermés, le double voyage d’exploration et l’approche de recherche scientifique du Commandant Charcot portent leurs fruits. Alors que les invités peuvent atteindre le pôle Nord géographique et faire du kayak sur des eaux cristallines, ils peuvent également participer à des ateliers et des séminaires organisés par les scientifiques à bord menant d’importantes recherches, qui, en plus des projets utilisant les données de FerryBox, comprennent l’étude de la pollution plastique des océans. et l’analyse du comportement des baleines à bosse.

« Il y a relativement peu de données océaniques disponibles sur l’Arctique et l’Antarctique, mais avec FerryBox aux côtés des installations de laboratoire et d’autres capteurs et équipements scientifiques à bord du Commandant Charcot, nous prévoyons de changer cela », a déclaré le coordinateur du programme scientifique PONANT, M. Vladislav Sidorenkov- Duprez. « L’itinéraire du Commandant Charcot emmène FerryBox plus au nord que l’installation FerryBox la plus élevée actuelle à Svalbard, nous permettant d’étendre encore plus la portée géographique des mesures autonomes de l’eau en utilisant une solution sur laquelle nous pouvons compter pour fournir des lectures précises dans toutes les conditions. »